Mobilité

A quoi pourraient servir des vélos autonomes, sans personne dessus ?

Photographie peng-zhihui / YouTube©

30 août 2022 à 11:30Temps de lecture1 min
Par RTBF avec AFP

Aux États-Unis comme en Chine, des concepts de vélos entièrement autonomes, roulant sans l’aide de quiconque, ont dernièrement vu le jour. Encore au stade de prototypes, ces projets préfigurent néanmoins de nouveaux usages.

Le premier est l’œuvre de chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology). Ils ont mis au point un modèle changeant littéralement de forme selon qu’une personne l’enfourche ou non. En mode normal, il a deux roues pour qu’une personne puisse rouler avec ; en mode autonome, sa roue arrière se dédouble et l’ensemble se mue alors en tricycle, afin de demeurer parfaitement stable. Pour l’instant, ce prototype est actionné à l’aide d’une télécommande, mais l’idée est de le rendre davantage autonome dans le futur.

Un autre projet, un peu plus avancé, a été développé à titre personnel par un ingénieur de chez Huawei. Équipé de différents capteurs et de caméras, il parvient à avancer, seul, en s’écartant systématiquement pour éviter les obstacles, sur la route ou les trottoirs.

Loading...

Dans tous les cas, ce type de machine conviendrait parfaitement à des services de mobilité partagée. Les utilisateurs pourraient ainsi commander un vélo proche d’eux, lequel viendrait directement à leur rencontre. Une fois le trajet terminé, il pourra regagner la station la plus proche automatiquement. Dès lors, les utilisateurs n’auraient plus à se préoccuper de trouver des vélos ou des points d’ancrage disponibles.

Mais tout cela relève encore de la science-fiction pour au moins deux raisons. D’abord il faudra que ce type de mobilité soit homologuée, un peu partout dans le monde. Ensuite, quid des accidents ou des vols ? Si la technologie impressionne, son application risque de se révéler compliquée.

Sur le même sujet

Ce phare pour vélo électrique projette au sol une multitude d’informations pratiques

Mobilité

Vous pouvez choisir le parcours le moins pollué grâce à des capteurs placés directement sur votre vélo

Mobilité

Articles recommandés pour vous