RTBFPasser au contenu

Le 6/8

A quoi doit s’attendre votre portefeuille en 2022 ?

A quelles hausses de prix faut-il s'attendre en 2022

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

30 déc. 2021 à 10:251 min
Par Elisée Baelongandi

En cette fin d’année, Caroline Sury, journaliste de L’Écho et chroniqueuse économique du 6-8, se penche sur les hausses de prix auxquelles on doit s’attendre en 2022. Pour tout savoir, c’est par ici.

Getty Images

Chaque début d’année, c’est connu, on assiste à des petits changements de prix sur les timbres et des augmentations des tarifs bancaires… Cette année n’échappera pas à cette coutume ! Voici les hausses auxquelles on doit s’attendre en 2022.

  • Le loyer

Le premier élément qui sera à prendre en compte dans votre budget, c’est le prix de votre loyer. En effet, étant soumis à l’indexation, il augmente chaque année. Pour vous expliquer cela, il est important de savoir que cette indexation est basée sur l’indice de santé qui est elle-même poussée par l’inflation. Or, celle-ci n’a jamais été aussi haute depuis 2008

  • L’assurance incendie

Les assureurs peuvent l’augmenter annuellement sur base du prix des matériaux de construction. A partir de janvier, il faut vous attendre à une hausse de 5,6%, voire un peu plus chez certaines assurances, pour couvrir les coûts de matériaux qui ont justement augmenté.

Quelques bonnes nouvelles

L’industrie alimentaire avait initialement annoncé qu’en 2022 le prix de certains produits augmenterait de 5 à 25% en magasin. Cela sera effectivement le cas, cependant vous ne serez pas pour autant atteints par cette mesure. Comment cela est-il possible ? Tout simplement parce que vu la concurrence qu’il existe en Belgique, les supermarchés ont tout intérêt à ne pas monter les prix afin de garder leur clientèle. Ainsi, ils feront de sorte à réduire leur marge pour que cette augmentation ne se répercute pas sur votre facture.

D’une autre part, des négociations sont en cours entre les magasins et les producteurs. Le but est de s’accorder sur le fait qu’actuellement ils ont fait monter leur prix mais lorsque le coût de l’énergie diminuera, ils puissent également les réduire afin que le consommateur ne puisse pas en payer les pots cassés.

Enfin Comeos, représentant du secteur, met en avant le fait qu’il n’y aura pas que des hausses en 2022 mais aussi des baisses, de quoi nous rassurer !

 

Retrouvez bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur La Une.

Getty Images

Sur le même sujet

10 mai 2022 à 10:01
2 min
03 janv. 2022 à 15:08
3 min

Articles recommandés pour vous