RTBFPasser au contenu

Santé physique

À quelle vitesse perd-on les bénéfices du sport quand on arrête ?

À quelle vitesse perd-on les bénéfices du sport quand on arrête ?
18 janv. 2022 à 12:002 min
Par Chloé Rosier

En combien de temps peut-on perdre les effets de tous les efforts fournis pour avoir une bonne condition physique ?

Il ne faudra probablement pas repartir de zéro mais vous risquez de perdre de la condition si vous arrêtez plusieurs mois. On perd bien sur beaucoup plus vite que le temps qu’on a mis pour avoir une bonne condition… C’est pas juste mais c’est comme ça !

Afin de comprendre la rapidité avec laquelle on peut perdre les bénéfices du sport, il faut d’abord comprendre la manière dont on acquière notre forme physique : dépasser son niveau habituel de dépense. Il faut donc faire plus que ce à quoi le corps est habitué afin de le faire réagir et à s’habituer ensuite à un nouveau niveau de demande physique.

Si la vitesse à laquelle on gagne en forme cardiovasculaire et en force musculaire dépend de nombreux facteurs (âge, travail, environnement, maladies, climat, etc.), c’est le cas également pour la vitesse à laquelle on perd les bénéfices du sport.

Selon une étude, nous commençons à perdre notre forme cardiovasculaire et notre force dans les 48 heures suivant l’arrêt cependant, nous ne ressentons les effets de cette perte qu’après deux à trois semaines sans entraînement.

  • Le cardio et la respiration

"La forme cardiorespiratoire (indiquée la quantité maximale d’oxygène qu’une personne peut utiliser pendant l’exercice) diminuera d’environ 10% au cours des quatre premières semaines suivant l’arrêt de l’entraînement", selon la BBC.

Vous continuerez ensuite de perdre votre forme cardiorespiratoire de manière lente mais régulière (sur une longue période). En moins de huit semaines, vous aurez récupéré votre niveau d’avant le sport.

  • La force musculaire

D’après une étude, "12 semaines sans entraînement entraînent une diminution significative de la quantité de poids que nous pouvons soulever". Même si vous perdez vos capacités à soulever des poids lourds, la taille des fibres musculaires ne diminue que faiblement. De plus, une autre étude montre que l’on conserve encore longtemps une partie de la force musculaire acquise pendant la période où l’on faisait du sport régulièrement.

Deux semaines après la fin de l’entraînement, vous perdez déjà 13% de fibres musculaires mais les effets ne sont ressentis que plusieurs semaines après.

Sur le même sujet

07 févr. 2022 à 12:00
2 min
05 janv. 2022 à 08:00
1 min

Articles recommandés pour vous