Mobilité

A Prague, un seul abonnement pour prendre les transports en commun, les taxis ou les vélos en libre-service

© Getty Images

09 sept. 2022 à 14:00Temps de lecture1 min
Par RTBF avec AFP

La ville de Prague met à l’essai un projet pilote visant à mutualiser le paiement et l’accès à l’ensemble des services de transport publics de la ville, y compris les taxis et les voitures, vélos ou trottinettes en libre-service.

La capitale de la République tchèque expérimente un système d’abonnement à l’ensemble de ses transports en commun, à retrouver et à gérer sur une seule et même application mobile. Il s’agit d’un projet pilote visant à promouvoir toutes les mobilités douces pouvant compléter l’offre de transport en commun classique.

C’est via l’application Litacka que va être développé, testé puis exploité un système d’enregistrement et de paiement unifié pour l’ensemble de ces moyens de transport, y compris les services d’autopartage et les taxis. Les habitants de Prague vont ainsi pouvoir gérer leurs différents abonnements depuis une seule et même application. Celle-ci intégrera également le paiement à ces différents services ainsi que l’accès à des cartes et aux horaires des transports en commun.

Ce projet pilote doit durer jusqu’à la fin 2024. A l’issue de ce test, il sera décidé de le généraliser ou non. Il fait partie d’un plan beaucoup plus vaste destiné à réduire les émissions de CO2 de 45% d’ici à 2030. D’où la volonté de promouvoir les nombreuses options de mobilité douce qui existent. A noter par ailleurs que depuis cet été, les possesseurs d’une carte de transport ont droit à deux trajets par jour de 15 minutes à vélos disponibles en libre-service, notamment pour se rendre à une gare ou rejoindre une station près de chez eux.

Les initiatives en ce genre se multiplient, et pas seulement en République tchèque. Pour rappel, un ticket mensuel de transport pour 9 euros par mois a été expérimenté cet été à Berlin. Pour cette somme modique, les usagers ont pu utiliser à volonté le métro, le tramway ou les bus de la capitale allemande, ainsi que l’ensemble des trains régionaux et du réseau ferré national.

Articles recommandés pour vous