Ecologie

A Oxford, la Tamise devient une zone de baignade

A Oxford, la Tamise devient une zone de baignade.
15 avr. 2022 à 09:00Temps de lecture1 min
Par RTBF avec AFP

Les militants écologistes veulent faire des fleuves et des rivières d'Angleterre des lieux de baignades officiels afin d'alerter sur la qualité des eaux du pays. C'est chose faite : une partie de la Tamise a été désignée comme un bassin de baignade par le gouvernement. Elle sera surveillée par l'Agence de l'environnement pour permettre aux locaux de nager dans le bonheur.

Le classement protégera la zone de la pollution sauvage

L'Angleterre a trouvé une façon de protéger ses fleuves et ses rivières de la pollution : les transformer en zones de baignade officielles. Ainsi, deux bassins, dont une partie de la Tamise près d'Oxford, deviendront des zones de baignades sauvages officielles à partir du 15 mai prochain, a annoncé le gouvernement britannique.

Ce nouveau statut permettra de faire pression sur les compagnies des eaux afin qu'elles cessent de déverser des eaux usées.

L'Agence pour l'environnement devra en effet régulièrement prélever des échantillons pour évaluer la qualité de l'eau et déterminer si des mesures sont nécessaires pour réduire les niveaux des bactéries et laisser les baigneurs nager sans risque pour leur santé.

La population locale s'est mobilisée en faveur de la mesure

Le gouvernement anglais s'est engagé récemment à réduire, entre autres, de 70% les rejets d'eaux usées à proximité des zones de baignade pendant la saison balnéaire d'ici à 2035. Un plan jugé insuffisant par les écologiques, qui aimeraient que cette vigilance s'applique tout au long de l'année.

A Oxford, les habitants ont participé à l'obtention de cette nouvelle réglementation pour ces bassins sauvages. "Ils ont montré qu'ils approuvaient largement ces sites comme des lieux pour profiter de la nature et s'y connecter", a déclaré dans un communiqué de presse la ministre de l'Environnement britannique, Rebecca Pow. "Je suis donc heureuse de voir ces sites recevoir le statut d'eaux de baignade."

Cette mesure concernera également un site côtier sur l'esplanade d'East Cowes sur l'île de Wight. En 2020, les habitants du Yorkshire avaient déjà ce statut pour la rivière Wharfe à Ilkley. La première en Angleterre.

Sur le même sujet

Dans l'Union européenne, 96% des citadins exposés à un air pollué

Environnement

Comment ça marche, une station d’épuration ?

OUFtivi

Articles recommandés pour vous