RTBFPasser au contenu

Exposition - Accueil

A New York, une exposition s’intéresse à la culture visuelle européenne présente dans les Walt Disney

Le producteur de film et dessinateur Walt Disney avec un jouet Donald Duck lisant Alice au pays des merveilles, 1951.
17 nov. 2021 à 12:252 min
Par AFP

Toute sa vie, Walt Disney a puisé dans le patrimoine français pour réaliser ses films d’animation. À New York, une exposition au Metropolitan Museum of Art se penche pour la première fois sur l’influence des arts décoratifs européens sur les dessins animés qui ont bercé notre enfance.

"Inspiring Walt Disney : The Animation of French Decorative Arts" est articulée autour de 60 œuvres d’art décoratifs et de design européens du XVIIIème siècle telles que des tapisseries, des horloges Boulle et de la porcelaine de Sèvres. Elles sont présentées aux côtés d’une centaine de dessins de production et d’œuvres sur papier provenant de la Walt Disney Animation Research Library, des archives Walt Disney, de la Walt Disney Imagineering Collection ou encore du Walt Disney Family Museum.

Les pièces exposées permettent aux visiteurs du Met de découvrir les références à la culture visuelle européenne qui se cachent dans les films d’animation Disney. Walt Disney a ponctué "Cendrillon" de nombreux clins d’œil à l’architecture néogothique, tandis que "La Belle et la Bête" s’inspire du style rococo.

Une section entière de l’exposition est consacrée à ce classique d’animation des studios Disney. Walt Disney avait proposé d’adapter le conte de fées, proposé dans sa première version moderne par la romancière Suzanne-Gabrielle Barbot de Villeneuve, dès les années 40. Il fallut attendre 1991 pour que "La Belle et la Bête" sorte au cinéma. "Inspiring Walt Disney" présente au public une sélection d’esquisses préparatoires du film ainsi que des horloges, des chandeliers et des théières du XVIIIème siècle, qui évoquent les personnages de Big Ben, Lumière et Madame Samovar. Autant d’objets qui illustrent la manière dont les animateurs de Disney et les artistes rococo ont cherché à insuffler la vie à ce qui est essentiellement inanimé.

La Belle et la Bête - Histoire éternelle | Disney

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"Les films d’animation Disney et les œuvres d’art décoratifs rococo sont tous deux imprégnés d’éléments de narration ludique, de plaisir et d’émerveillement", a déclaré Max Hollein, directeur du Met dans un communiqué.

"À travers des objets exquis et des artefacts Disney, cette exposition offrira un regard sans précédent sur l’impact de l’art français sur les productions des Studios Disney, des années 1930 à presque aujourd’hui".

Walt Disney entretenait une relation personnelle avec la France, terre d’origine de ses aïeuls. Ses voyages répétés en Europe ont non seulement fortement inspiré ses créations audiovisuelles, mais ont aussi éveillé sa passion pour la collection et la construction de meubles miniatures et de maisons de poupées. Une sélection de ces objets miniatures sera exposée, tout comme des films personnels de Disney et de sa famille visitant Paris et Versailles.

Les visiteurs du Met pourront découvrir "Inspiring Walt Disney : The Animation of French Decorative Arts" du 10 décembre au 6 mars 2022.

Sur le même sujet

30 nov. 2021 à 06:00
3 min

Articles recommandés pour vous