RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

À la veille des élections, une pluie de travaux dans les communes

À la veille des élections, une pluie de travaux dans les communes
24 févr. 2017 à 10:03 - mise à jour 27 févr. 2017 à 09:411 min
Par mjor

D’après les entrepreneurs de voiries, il y a 11x plus de travaux prévus en 2017 que les années précédentes. Est-il possible que les communes accélèrent le rythme parce que ce sont bientôt les élections communales ? #Publifin

Le secrétaire général de la Fédération wallonne des entrepreneurs de travaux de voirie annonce dans Sudpresse ce matin que cela va être "phénoménal et imbuvable, un amoncellement, un tsunami de chantiers". Didier Block évoque quelque chose qui est de l’ordre de l’insupportable. Sur les 4 derniers mois de 2016, les appels d’offres sont nettement supérieurs aux 44 mois précédents.

Didier Block, le secrétaire général de la Fédération wallonne des entrepreneurs de travaux de voirie, tire la sonnette d’alarme depuis deux ans déjà. À l'époque, la Fédération avait d’ailleurs lancé l’opération "Sauvons nos routes". Le secteur savait que de l’argent dormait alors qu’il était lui-même dans une vague creuse au niveau des carnets de commandes.

En fait, le calendrier des subsides est calqué sur le calendrier communal. "Il y a de l'argent qui dort. Les communes ont bénéficié de 180 millions d’euros de subsides sur la période 2013-2016. Et pourtant la majorité des commandes ont été passées sur les 4 derniers mois de 2016" remarque Didier Block.

En attendant la dernière minute, certains sont arrivés trop tard, c’est presque 10% de subsides qui ont été perdus, l’équivalent de 18 millions d’euros. Les entreprises n’ont pas été en mesure de répondre à tout le monde et à fournir des devis pour toutes les communes. "Cela a créé un gros sentiment de frustration" se désole Didier Block. 

Et le secrétaire général de la Fédération wallonne des entrepreneurs de travaux de voirie précise : "La commune qui n'aura pas fait suffisamment de travaux durant la législature devra rembourser les subsides reçus".

Les entreprises de travaux de voirie seront face à un gros challenge dans les prochains mois : honorer toutes ces commandes.

Articles recommandés pour vous