RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

A Jemeppe-sur-Sambre, l'achat d'un appartement à la mer embarrasse l'échevin des travaux

03 juil. 2022 à 06:33Temps de lecture1 min
Par Véronique Fouya

Jean-Luc Evrard (JEM - MR), l'échevin des travaux de Jemeppe-sur-Sambre n'a aucune intention de démissionner. "C'est de la calomnie et de la diffamation" dit-il; en aucune manière, je n'ai influencé la décision quant à la vente de cet appartement. Ma seule erreur a été de participer aux discussions à ce propos" . De quoi parle-t-on? D'un petit appartement de 47m², situé à Westende et que la commune a acquis en 2017. Un premier notaire aurait estimé son prix de vente à environ 150.000 euros avant qu'un second notaire ne prenne le dossier en charge et n'en fasse la publicité par voie de presse, mais uniquement à la côte. 

Le neveu de l'échevin des travaux s'étant montré intéressé , il aurait d'abord fait une offre de 100.000 euros que le collège a refusée avant d'en accepter une seconde à 105.000 euros pour se défaire du bien mis en vente, sans plus tarder.

L'affaire aurait pu en rester là mais elle a éveillé des suspicions de conflit d'intérêts dans le chef de la minorité : il n'y aurait donc eu qu'une seule offre? Vendre un bien à la côte à un prix si peu élevé?  Et la personne qui l'acquiert est un membre de la famille de l'échevin?  Pour Frédéric Delcommène (Defi) , "le doute est légitime" et de souligner que Jean-Luc Evrard a participé aux délibérations du collège relatives à la vente alors que le code de la Démocratie locale et de la Décentralisation l'interdit. Ces différents éléments ont amené les partis d'opposition à demander la démission de l'échevin , ils ont aussi saisi le ministre de tutelle ainsi que le Procureur du Roi pour faire la clarté sur cette affaire.

Articles recommandés pour vous