RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Amérique centrale

À Cuba, 6 à 30 ans de prison pour 128 manifestants du 11 juillet dernier

Aux cris de "Liberté!" et de "Nous avons faim!", des milliers de Cubains ont manifesté le 11 juillet 2021 dans une cinquantaine de villes du pays.
17 mars 2022 à 06:53Temps de lecture1 min
Par Belga
Un groupe de 128 Cubains ayant participé aux manifestations des 11 et 12 juillet 2021 dans deux quartiers de La Havane, considérées comme les plus violentes ces jours-là, ont été condamnés à des peines allant de 6 à 30 ans d'incarcération, a annoncé mercredi la Cour suprême de l'île.

Au cours de procès s'étant déroulés entre le 14 décembre et le 3 février, 129 Cubains ont été jugés pour "avoir commis et provoqué des troubles graves et des actes de vandalisme" lors des manifestations dans les quartiers de Diez de Octubre et de La Guinera, a indiqué la Cour suprême (TSP) dans un communiqué publié sur son site internet.

Sur les 129 accusés, 128 ont été reconnus coupables de sédition et de vol, et deux d'entre eux --Dayron Martin Rodriguez et Miguel Paez Estiven-- ont été condamnés à trente ans de prison, a précisé la TSP, sans préciser l'âge des condamnés.

Selon le communiqué, les manifestants ont renversé des véhicules, notamment des voitures de patrouille des forces de l'ordre et ont lancé des pierres, des bouteilles et des cocktails Molotov sur les installations de la police et les agents du ministère de l'Intérieur, causant "des blessures (...) et des dégâts matériels importants".

Le gouvernement a indiqué le 25 janvier que 790 personnes, dont 55 âgées de moins de 18 ans, avaient été inculpées pour les manifestations de juillet. A cette date, 172 autres personnes avaient été condamnées.

L'ONG de défense des droits de l'homme Cubalex, basée à Miami, a considéré que les peines prononcées lors des précédents procès des manifestants du 11 juillet étaient excessives et violaient dans certains cas les garanties d'une procédure régulière.

Aux cris de "Liberté!" et de "Nous avons faim!", des milliers de Cubains ont manifesté le 11 juillet 2021 dans une cinquantaine de villes du pays.

Cuba traverse sa pire crise économique en près de trente ans, sous l'effet de la pandémie et des sanctions américaines, poussant chaque jour de plus en plus d'habitants à s'exiler.

Sur le même sujet

Cuba : 25 morts dans l'explosion d'un hôtel à La Havane, les recherches s'organisent

Monde Amérique du Nord

À Cuba, un hôtel emblématique de La Havane explose : huit morts et 13 disparus

Monde Amérique centrale

Articles recommandés pour vous