RTBFPasser au contenu

A cause du variant Omicron, le Maroc a fermé son espace aérien : que faire pour les Belges coincés sur place ?

Maroc / Plus de 2000 Belges pourraient être rapatriés

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

30 nov. 2021 à 14:43 - mise à jour 30 nov. 2021 à 15:572 min
Par Julie Calleeuw avec Eva Seker

Afin d’empêcher le variant Omicron du coronavirus de se répandre sur son territoire, le Maroc a annoncé dimanche qu’il fermait son espace aérien aux vols commerciaux dès ce lundi à 23h59. Une mesure prise rapidement, qui a coincé de nombreux touristes sur place.

Selon Marie Cherchari, porte-parole du SPF Affaires étrangères, environ 700 Belges se sont déjà signalés sur le site Travellers Online. Elle appelle d’ailleurs les personnes concernées à la faire également, afin que les autorités aient une bonne vision de la situation.

Des vols commerciaux pourraient être autorisés dans les prochains jours afin de faire revenir les Belges qui le souhaiteraient. "Nous avons introduit des demandes d’autorisation pour des vols de retour, qui seront opérés par les compagnies aériennes. Des tickets pourront être achetés. Nous invitons les Belges qui se trouvent actuellement au Maroc et qui devaient rentrer dans les jours à venir de rester en contact avec leur compagnie concernant ces possibles vols à venir dans les prochains jours."

Les vols disponibles sont hors de prix

Mais du côté des Belges coincés au Maroc, on aimerait une solution plus concrète. "On a juste reçu un message comme quoi le vol était annulé, tout simplement, en disant qu’on pouvait reprendre un vol plus tard, qu’ils allaient rembourser, raconte Patrick Neuville, dont le vol devait partir dimanche prochain. Mais aucune solution pratique pour pouvoir rentrer en Belgique."

Ce dernier a contacté l'ambassade de Belgique, qui lui a également conseillé de réserver un vol commercial... donc payant. "Les vols qui restaient disponibles étaient hors de prix, avec des itinéraires qui variaient entre 27 et 40h, se désole-t-il. On me disait aussi qu’il fallait peut-être envisager un vol par la France et rentrer en Belgique par mes propres moyens." Pourtant, le Maroc a aussi suspendu les vols pour la France.


►►► À lire aussi : Espagne : les vols en provenance d'Afrique australe suspendus jusqu'au 15 décembre


TUI confirme attendre les autorisations pour organiser des vols. "Nous sommes en contact avec nos clients, nous essayons de les informer au mieux".

Marie Cherchari tient cependant à rappeler que ce n’est pas la première fois que le Maroc interdit ainsi les vols, "c’est leur manière de gérer la pandémie".

"Les voyageurs doivent être conscients que les autorités des pays visités peuvent prendre des décisions qui peuvent avoir des répercussions sur leur voyage". Elle appelle donc à la prudence pour les voyages hors UE, qui sont toujours "vivement déconseillés", et à consulter les avis de voyages sur le site diplomatie.be.

Sur le même sujet:

Articles recommandés pour vous