Belgique

900 000 Belges ont des difficultés à payer une visite médicale

900 000 Belges ne peuvent pas se payer une visite chez le docteur

© © Tous droits réservés

07 août 2014 à 02:02 - mise à jour 07 août 2014 à 07:30Temps de lecture1 min
Par Belga News

Selon l'enquête, le chiffre augmenterait encore lorsque l'on interroge uniquement les personnes ayant de faibles revenus. Plus d'une sur cinq reconnaîtrait, dans ce cas, avoir reporté une visite pour des questions d'argent au cours de l'année écoulée.

Même le fait de ne devoir payer que le ticket modérateur, c'est à dire la partie des dépenses de santé qui reste à la charge du patient après le remboursement, effraierait certaines personnes.

L'enquête Qualicopc commandée par la Commission européenne et qui porte sur 31 pays révèle un très mauvais classement de la Belgique qui se retrouve en vingtième place.

L'Autriche semble être le pays européen le plus épargné par ces problèmes. Selon l'enquête, seul 1% des habitants renoncent à aller chez le médecin pour des questions d'argent. Les Pays-Bas suivent de très près avec 1,6%. A Chypre par contre, 27,8% des citoyens sont concernés par le problème.

Pour Mima Floreffe, médecin généraliste et bénévole pour l'ONG Médecins du Monde, il s'agit d'un vrai problème de santé publique : "Je pense qu'on peut parler d'un problème de santé publique parce qu'on parle d'une collectivité qui ne se limite pas à un ou deux quartiers mais qui s'étend à toute agglomération urbaine".

Toujours d'après Mima Floreffe, les familles nombreuses seraient les plus concernées malgré les aides comme les allocations familiales. En cas de maladie chronique par exemple, les adultes vont négliger leur traitement pour privilégier la santé des enfants ou d'autres priorités familiales comme l'école, le logement,...

RTBF

Sur le même sujet

Pauvreté en Belgique: "On va créer une sorte de dépression généralisée"

Belgique

Le monde compte plus de 2,2 milliards de personnes précarisées

Economie