RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Politique

80 militaires belges partent poursuivre la mission de l’OTAN en Lituanie

10 août 2022 à 10:51 - mise à jour 10 août 2022 à 19:18Temps de lecture2 min
Par Jean-François Noulet, avec T.D Quash

Environ 80 militaires partent de l’aéroport militaire de Melsbroek, ce mercredi en milieu de journée. Ils prennent la direction de la Lituanie où ils participeront à la mission "Enhanced Forward Presence" (eFP) de l’OTAN.

Ces militaires sont principalement issus du Bataillon de Chasseurs ardennais, mais aussi du 29e Bataillon logistique et du "4 Groupe CIS",  spécialisé dans les communications.

La semaine prochaine, le reste du détachement les rejoindra pour commencer, dès le 17 août, l’entraînement au sein du Bataillon de combat dirigé par l’Allemagne. Au total 150 militaires belges seront déployés dans le cadre de cette mission en Lituanie.

C’est déjà la sixième participation d’un détachement belge à cette mission. Des compagnies de transport en 2017, de manœuvre en 2018 et 2019 (en Estonie et en Lituanie) y ont précédemment pris part.

L’eFP, Enhanced Forward Presence a été lancée suite à la décision prise au sommet de l’OTAN de Varsovie en 2016 de déployer quatre bataillons de combat multinationaux dans les Etats baltes (Estonie, Lituanie et Lettonie) et en Pologne afin d’y établir une présence avancée, avec des objectifs de dissuasion et de défense. Ce dispositif a été décidé pour renforcer le flanc oriental de l’OTAN face à une Russie considérée comme plus agressive depuis l’annexion de la Crimée en 2014.

Depuis l’invasion russe en Ukraine, l’OTAN a décidé de mettre en place quatre bataillons de combat supplémentaires.

Sur le même sujet

La Lituanie achève la construction d’une clôture à la frontière avec la Biélorussie

Monde Europe

Fin de mission pour les F-16 belges en Estonie

Politique

Articles recommandés pour vous