RTBFPasser au contenu

Mode

7 stylistes qui ont collaboré avec David Bowie

7 stylistes qui ont collaboré avec David Bowie
12 janv. 2016 à 17:16 - mise à jour 12 janv. 2016 à 17:162 min
Par Stéphanie Linsingh

 

Michael Fish :

Pour la sortie de son album The Man Who Sold The World, en 1970, David Bowie revêt une robe pour homme, créée par Michael Fish. C’est la première fois qu’il joue franchement de son androgynie. Il conservera cette tenue pour la tournée de 1971.

 

Freddie Burretti :

En 1972, Freddie Burretti taille un costume bleu clair, qu’un Bowie aux cheveux incandescents porte dans le clip de Life On Mars?, issu de l’album Hunky Dory. Autre création de Freddie Burretti : le costume Starman molletonné en tissu liberty, destiné à la tournée Ziggy Stardust. Cet ensemble veste-pantalon, enfilé avec des bottines rouges vernies, a été inspiré par Orange Mécanique de Stanley Kubrick.

 

Kansai Yamamoto :

Le styliste japonais Kansai Yamamoto réalise de nombreuses tenues de scène inspirées du théâtre kabuki pour la tournée Aladdin Sane, qui se déroule en 1973. Parmi celles-ci, une combinaison lignée portée avec des chaussures à plateformes, une cape couverte de kanjis se prononçant "Bowie", un costume en forme de losange, une combinaison asymétrique en maille et surtout, l’iconique Tokyo Pop. Ce costume noir en vinyle à rayures blanches et à la forme d’un disque géant a été immortalisé par le photographe fétiche du chanteur, Masayoshi Sukita.

 

Ola Hudson :

Après une incursion dans la peau du corsaire Halloween Jack en 1974, durant la période Diamond Dogs, David Bowie endosse le rôle du Thin White Duke en 1976 pour la tournée Station To Station. Chemise blanche, gilet et pantalon noirs, le maigre duc blanc a l’allure impeccable.

 

Willie Brown :

En 1979, pour le vidéoclip du titre D.J., David Bowie revêt une tenue composée d’une combinaison et d’un trench coat imaginée par Willie Brown.

 

Natasha Kirniloff :

Natacha Kirniloff crée plusieurs costumes célèbres pour le musicien anglais : celui du Pierrot lunaire, arboré par Bowie dans le clip de Ashes To Ashes en 1980, tout en mailles argentées et à l’aspect givré, la tenue bouffante de marin, puis, le costume en résille, style toile d’araignée. Sur cette pièce, créée à l’occasion d’un spectacle diffusé à la télévision, deux mains enserrent la poitrine. Une troisième se situait à l’origine sur l’entrejambe, mais jugée indécente par la chaîne, elle a été remplacée par un pantalon asymétrique doré.

 

Alexander McQueen :

Pour la pochette de l’album Earthling, David Bowie fait appel à Alexander McQueen, alors jeune diplômé, afin qu’il lui confectionne une redingote aux couleurs de l’Union Jack. Son aspect usé, presque punk, en fait sa particularité. Bowie la porte durant la tournée de 1997. Comme l’ensemble de ses costumes, elle est à voir à l’exposition David Bowie Is du Victoria & Albert Museum, qui sillonne actuellement le Monde.

 

Stéphanie Linsingh

 

Articles recommandés pour vous