RTBFPasser au contenu
Rechercher

7 conseils pour bien vivre en ligne en 2014

7 conseils pour bien vivre en ligne en 2014
08 janv. 2014 à 15:20Temps de lecture2 min
Par cbd

Le début d’année, c’est traditionnellement le moment de prendre de bonnes résolutions pour mieux vivre notre vie réelle, et pourquoi pas aussi virtuelle.

À partir des dérapages, cafouillages et autres bad buzz qui ont émaillé 2013, CNN a publié 7 conseils pour nous aider à améliorer notre vie en ligne.

D’abord, arrêter de poster des photos de tous nos repas.

C’est fou le nombre de photo de nourriture que l’on trouve sur des sites comme Instagram ou Facebook. D’abord, sauf occasion festive exceptionnelle, ça n’intéresse pas grand monde. Ensuite, ce n’est pas très sympa d’interrompre une conversation pour prendre une photo de son assiette, chercher le filtre adéquat, d’autant qu’il y en a de plus en plus, avant de pousser sur " Envoyer " avec un sourire ravi ! Et que dire de ces clients de restaurant qui montent sur leur chaise devant tout le monde pour avoir un meilleur angle de prise de vue ?

Témoignages de restaurateurs américains recueillis par CNN. Moi je n’ai jamais vu ça, mais j’avoue que ça ne me surprend qu’à moitié…

Toujours à propos des photos. Lorsque que vous photographiez ou taguez des gens dans des soirées arrosées, pensez au lendemain.

Sur le moment même, ils trouveront leurs délires amusants. Mais peut-être beaucoup moins lorsqu’ils se réveilleront avec le mal de crâne le jour suivant. En règle générale, lorsque vous avez un doute, demandez l’avis des gens qui figurent sur une photo ou une vidéo.

C’est une règle de simple courtoisie. Et ça évitera les représailles. Dans le même registre, même si selfie est le mot de l’année 2013, arrêter de bombarder vos amis avec des autophotos prises à tout bout de champ. Réservez ça aux grandes occasions, par exemple quand vous croisez une star comme Georges Lauwerijs. Ça ce n’est pas CNN qui le dit, j’ai transposé.

Réfléchissez avant de twitter. Je sais, c’est connu, mais même des spécialistes l’oublient. En décembre, la responsable des relations publiques d’une grosse boite américaine a envoyé ce message avant de prendre un avion : " En route vers l’Afrique, j’espère que je n’attraperai pas le SIDA ". A son arrivée, elle était virée…

Réfléchir, c’est aussi éviter de relayer des infos erronées. Ce n’est pas parce que ça arrive aussi aux journalistes que tout le monde doit se lâcher !

Et puis, souvenez-vous que Less is More : moins, c’est plus. Trop de messages lassent votre communauté. Et enfin, oubliez les conseils des spécialistes du branding, le marketing personnel : soyez authentique, soyez vous-même. Et ça vaut aussi dans la vie réelle.

Articles recommandés pour vous