RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 6/8

7 choses à savoir sur le pissenlit

Tout savoir sur le pissenlit

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

31 mars 2022 à 13:16Temps de lecture2 min
Par Elisée Baelongandi

Il pousse partout et est souvent considéré comme une mauvaise herbe mais est-ce vraiment le cas ? Sophie Brems, chroniqueuse nature du 6-8, vous fait découvrir le pissenlit en 7 points.

1. Ce n’est pas une mauvaise herbe

Bien qu’on puisse la retrouver un peu partout dans les jardins comme sur les trottoirs, cette petite fleur n’est pas une mauvaise herbe, au contraire, elle a même quelques vertus…

2. Son nom est lié à ses effets diurétiques

Provenant de la famille des chardons, mais sans les épines qui vont de pair, cette fleur porte plusieurs nominations. Ainsi, il n’est pas rare de l’entendre être appelée "chicorée jaune" ou "salade de taupe" toutefois sa plus grande appellation reste le pissenlit.

Pour la petite histoire, cette appellation est liée aux effets diurétiques de la plante. Effectivement elle entraîne une augmentation de la sécrétion urinaire, c’est donc bien pisse-en-lit qu’il faut comprendre derrière ce nom.

3. La fleur est en réalité un bouquet

Le pissenlit n’est pas une fleur en réalité mais un bouquet. La raison de cette définition repose sur le fait qu’un pissenlit est constitué de 150 à 250 autres fleurons.

4. Cette fleur est tout un symbole

Ses graines apparaissent dans des illustrations assez mythiques et traduisent le terme de la dispersion car elles peuvent parcourir jusqu’à 1 km. C’est le cas du dictionnaire Larousse qui a choisi de les illustrer sur sa couverture afin de montrer la dissémination de la culture et de la connaissance.

Getty Image

5. Sa racine est tout sauf ordinaire

Cette plante a pour caractéristique de se reproduire assez vite voire d’envahir un territoire, et pour cause, ce n’est pas qu’une façon de parler ! En effet, sa racine produit un gaz qui empêche aux plantes voisines de croître autour d’elle… Elle est donc assez radicale en ce qui concerne le partage de territoire…

6. Tout se mange dans le pissenlit

  • Les feuilles de pissenlit sont comestibles. Généralement on les retrouve sous forme de salade. Les premières du printemps sont conseillées car plus elles tardent à être mangées, plus elles deviennent amères.
     
  • Avec les boutons jaunes, de bonnes confitures sont confectionnées. Sophie assure qu’il y a des similitudes de goût avec la gelée de coing.
     
  • Le pissenlit se retrouve aussi dans des tisanes. Ayant des vertus diurétiques, il permet d’éliminer énormément. En cas de rétention d’eau celles qui en contiennent sont fortement conseillées. Ces tisanes luttent également contre les problèmes de foie. Le côté très amer de la plante contre le sucre en trop en stimulant le foie à fonctionner correctement.

 

7. Elle contient du caoutchouc

En cassant une tige de pissenlit, on peut constater qu’un liquide blanc apparaît. Il s’agit en réalité de caoutchouc, du latex.

Getty Image

Voyez la vie au vert avec Sophie Brems, et retrouvez bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur la Une.

Sur le même sujet

Quel est le cadre légal pour vendre sur une brocante ?

Le 6/8

Garou raconte ses duos mythiques avec Céline Dion et Michel Sardou : "C'était complexe à réarranger"

Le 6/8

Articles recommandés pour vous