RTBFPasser au contenu

La Grande Forme

6 trucs et astuces pour éviter le coup de mou de l’après-midi au boulot

Un coup de mou ? Quelques astuces pour vous réveiller !

Il est 13h00, vous venez d’avaler votre repas de midi et là, tout à coup, un coup de pompe surgit ! Ce fameux coup de pompe qui vous empêche de travailler et vous ralentit durant quasiment deux heures. A quoi est-il dû et comment l’expliquer ? Le Dr Charlotte, médecin généraliste et référente de l’émission "La Grande Forme" vous donne quelques explications et surtout, quelques astuces pour contrer ce phénomène.

Ce petit coup de mou, qui arrive généralement entre 13h et 15h, est tout à fait normal. A ce moment-là, l’organisme est en pleine digestion : la mastication, la déglutition et l’absorption des aliments nécessitent de l’énergie. Environ 10% de notre énergie totale est consacrée au travail de digestion. Mais ce n’est pas tout…


►►► À lire aussi : La luminothérapie : le remède contre le coup de mou hivernal ?


Le matin, nous produisons l’hormone de cortisol. Ce cortisol est à son maximum lorsque nous nous réveillons pour donner de l’énergie à l’organisme. Tout au long de la journée, le taux de cortisol baisse, avec un pic qui se réduit 7 à 8 heures après le lever, soit à 15h00. A cette heure, vous serez plus vite épuisé, puisque votre taux de cortisol est moins élevé.

Un coup de mou ? Quelques astuces pour vous booster !

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ce fameux coup de mou peut également être expliqué par l’hypoglycémie, qui survient en réaction à l’hyperinsulinisme. Si vous mangez très sucré et/ou des graisses difficiles à digérer, votre pancréas produira de l’insuline pour absorber ces aliments. Mais si vous avez une faible résistance, le corps produira trop d’insuline. Ce "trop" d’insuline risque de créer de l’hypoglycémie réactionnelle et de provoquer un coup de mou. Evitez donc le dessert trop sucré après votre repas, mais également l’alcool, qui provoque la même réaction.

Conseils et astuces pour vous rebooster !

  • Evitez de sauter votre repas du matin. Si vous sautez un repas, vous risquez de craquer pour des sucreries. Or, comme mentionné plus haut, le sucre risque de vous fatiguer encore plus.
  • Lors des repas, essayez de manger des repas à sucres "lents" et des légumes. Riz basmati, quinoa, pâtes, légumes… Evitez l’alcool et les boissons sucrées !
  • Sortez ! Allez faire une petite promenade et prenez l’air après le repas du midi. Marcher durant 10 minutes apporte plus d’énergie au cerveau que n’importe quel repas sucré.
  • Essayez de vous organiser pour faire quelque chose de plus relax à ce moment-là de la journée.
  • N’hésitez pas à faire une micro sieste de 10 minutes.
  • Boire du café oui… Mais pas trop ! L’astuce, c’est d’essayer de ne pas boire plus de deux tasses de café le matin et éventuellement, une tasse juste avant votre micro-sieste.

Si vous avez des très gros coups de pompe, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Vous pourriez avoir une "résistance à l’insuline", qui est le signe avant coureur d’un pré-diabète.

Retrouvez la Grande Forme en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast telles que : Pocketcasts, Podcast addict, Google Podcast ou encore Apple Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

12 nov. 2021 à 15:00
4 min
10 nov. 2021 à 15:14
2 min

Articles recommandés pour vous