RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

5 signes qui prouvent que vous avez à faire à un pervers narcissique

Les pervers narcissiques: et si vous en étiez un ?
04 mars 2022 à 15:30Temps de lecture4 min
Par Caroline Depuydt & Daphné Fanon

Dans les conflits professionnels, dans les séparations, dans les disputes, on qualifie souvent l’autre de "pervers narcissique", parfois de façon réciproque. Selon les études, ce trouble de la personnalité constituerait 3 à 10% de la population. Mais que veut dire ce terme exactement, et n'est-ce pas simplement un phénomène de mode ? Explications du Dr Caroline, psychiatre et médecin référente de "La Grande Forme."

Un pervers narcissique est une personne atteinte d’un trouble de la personnalité narcissique. Elle a – de façon inconsciente – une image très dévalorisée d’elle-même et tente de compenser en se survalorisant et en rabaissant les autres. Les hommes sont plus souvent touchés que les femmes. Cette personne se donne l’apparence d’un être supérieur aux autres et ressent un besoin exacerbé de se faire admirer. Elle manipule ses proches et son entourage et ne ressent ni culpabilité, ni empathie lorsqu’elle blesse les autres.
Les pervers narcissiques sont des manipulateurs nés qui d’abord séduisent, puis vampirisent.
Au début, ces personnes sont extrêmement polies et charmeuses. Mais lorsqu’elles gagnent la confiance et le respect de la victime, elles changent de visage et laissent des blessures qui peuvent durer toute une vie. Selon la psychiatre Marie-France Hirigoyen, auteure du livre "Harcèlement moral", les pervers narcissiques sont "des manipulateurs nés qui d’abord séduisent puis vampirisent." Ils enveloppent et annulent progressivement la victime, ils commencent à la traiter comme une marionnette.

Comment reconnaître un pervers narcissique ?

  1. Doué avec le langage. Il utilise la langue très habilement. Il joue avec les mots pour laisser la victime insécurisée et se sentir coupable. Il entretient aussi une communication floue. Il peut fréquemment mentir.
  2. Il y a un avant et un après. Il fera de fausses promesses. Au début, le pervers narcissique est le partenaire idéal. Il s’adapte à 100% à vos goûts et vos envies. Il dira probablement des phrases comme : "Avec toi je me sens totalement moi-même", "Je n’ai jamais eu un amour aussi fort que ça." Mais ces belles paroles vont tomber à l’eau lorsqu’il estimera que vous êtes assez amoureux. Il deviendra alors acerbe, accusateur, humiliant dans ses gestes et ses propos. Il tentera de vous éloigner de vos proches et de vous isoler.
  3. La jalousie. Le pervers narcissique se montrera très jaloux. Il n’a en effet aucune confiance en lui (même s’il montre le contraire) et dès lors, aucune confiance en les autres.
  4. Manque d’empathie. Il est centré sur lui-même, égocentrique et a du mal à voir les besoins et désirs des autres. Il n’est pas toujours conscient du mal qu’il fait aux autres, mais cela ne l’arrête de toute façon pas.
  5. Versatilité de l’humeur. Ses sentiments sont comme des montagnes russes. Il a des sautes d’humeur soudaines sans raison apparente. Il est émotionnellement instable et passera du charme à la colère à la moindre contrariété.

Sommes-nous tous devenus des pervers narcissiques ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le diagnostic est-il facile à faire ?

Le trouble de personnalité narcissique est plutôt rare. Ce que nous voyons plus fréquemment, ce sont des personnes qui ont plusieurs traits de cette personnalité, sans les avoir tous. Ces traits peuvent se réactiver et être mis en exergue lors de conflits majeurs. Quand vous êtes pris dans un conflit de couple ou en pleine séparation, votre ex-conjoint ou vous-même pouvez montrer le pire. La tristesse, la colère, la déception peuvent nous rendre aveugle à tout raisonnement et lucidité. Ainsi on peut développer, temporairement, certains traits du pervers narcissique, sans l’être spécialement. Poser un "diagnostic" en temps de crise n’est donc ni le meilleur moment, ni la meilleure idée. Il est important de pouvoir prendre du recul, affectivement et psychologiquement.

Quelques astuces si vous avez l’impression d’être face à un pervers narcissique

  • Concentrez votre énergie sur vous-mêmes. N’épuisez pas toute votre énergie à vous lamenter sur la méchanceté de l’autre. Prenez soin de vous, préservez-vous
  • N’essayez pas de changer l’autre. Il est comme il est. Actez cela et restez ferme dans vos réactions. Posez vos limites.
  • Soyez brefs et factuels dans vos échanges. Restez Très objectif. Faites des phrases courtes. Cela évite qu’il saute sur chaque mot pour démonter vos arguments et retourne vos propos contre vous.
  • N’entrez pas dans les conflits de front. Favoriser l’indifférence (ou tentez au moins de le faire) ou la neutralité. Le pervers cherchera à attiser votre colère ou votre tristesse pour vus faire perdre vos moyens, ne rentrez pas dans son jeu.
  • Ne répondez pas tout de suite aux e-mails.
  • Tournez votre langue 7 fois dans votre bouche.
  • Dissimulez votre vie privée, vos amis, votre famille : "pour vivre heureux, vivons caché." Ne vous exposez pas trop sur les Réseaux Sociaux.
Pour une lecture supplémentaire, vous pouvez lire cet article: https://www.isabellenazare-aga.com/30-caracteristiques-du-manipulateur. Dans cet article, un listing de 30 questions pour voir s’il y a une perversion narcissique. Lisez-les en pensant à la personne que vous soupçonnez. Si vous obtenez au moins 14 critères sur 30, la personne à laquelle vous pensez est une manipulatrice. Sachez que la plupart ont plus de 20 points sur 30.
Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast telles que : Pocket Casts, Podcast addict, Google Podcast ou encore Apple Podcast.
Loading...

Sur le même sujet

Conflit russo-ukrainien : comment parler de la guerre aux enfants ?

La Grande Forme

Tout ce qu’il faut savoir sur le jeûne

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous