On n'est pas des pigeons

Cinq conseils pour éviter les fake news

Cinq conseils pour éviter les fake news

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

18 oct. 2017 à 16:00 - mise à jour 18 oct. 2017 à 16:00Temps de lecture2 min
Par Tom Salbeth

Dans le Dico Geek, les Pigeons reviennent chaque semaine sur un mot issu de la culture web et de l'univers des geeks. Dans cet épisode, on en apprend plus sur les "fake news", ces fausses informations qui se propagent à toute vitesse sur le net et les réseaux sociaux.

5 conseils pour ne pas se faire avoir par les "fake news"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dans son sens le plus large, le terme "fake news" désigne donc les informations volontairement erronées, qui circulent très rapidement, notamment sur les réseaux sociaux. Comment s'en protéger ?

Se méfier des titres

Premier conseil : rester en alerte et observer les titres. Les fake news ont souvent des titres accrocheurs et jouent sur la ponctuation. S'ils sont écrits en majuscule ou comportent des points d'exclamation, c'est un premier indice qui doit retenir notre attention.

Examiner attentivement l'URL

Les sites frauduleux imitent parfois l'adresse web d'un vrai média crédible, en ne changeant qu'un seul caractère. Une manière de faire croire aux consommateur que l'information provient d'une vraie source d'actualité.

Vérifier les dates et les photos

Les chronologies incohérentes, dates erronées sont également des indices qui doivent nous alerter. Les fake news contiennent aussi des photos retouchées, ou des images d'actualité réelles mais qui sont sorties de leur contexte et présentées dans un autre cadre, afin d'appuyer une fausse information.

Trouver d'autres sources

C'est un rappel élémentaire mais avec la rapidité des réseaux sociaux, on l'oublie parfois. Que l'on soit journaliste ou consommateur, avant de croire une info sur Internet, il faut la vérifier. Ou au moins, trouver d'autres sources et médias qui en parlent afin de voir si les faits se vérifient.

5 conseils pour ne pas se faire avoir par les "fake news"
5 conseils pour ne pas se faire avoir par les "fake news" © Tous droits réservés

S'assurer que ce n'est pas une blague

Le Gorafi ou Nordpresse sont des sites parodiques. Ils se moquent et détournent l'actualité. S'ils ne se présentent pas comme de vrais médias d'information, leurs articles sont souvent repris sur Facebook ou Twitter et partagés par les utilisateurs crédules qui les présentent à leur tour comme des infos avérées. Et comme on a tendance à croire ses amis, on ne vérifie pas forcément et on partage l'article. 

5 conseils pour ne pas se faire avoir par les "fake news"
5 conseils pour ne pas se faire avoir par les "fake news" © Tous droits réservés

En cas de doute, des sites comme Décodex permettent de vérifier la véracité d'une information en copiant-collant l'adresse d'une page Web afin de vérifier si la source est fiable.

Articles recommandés pour vous