RTBFPasser au contenu
Rechercher

Santé physique

482 cas de variole du singe confirmés en Belgique, dont 28 hospitalisations

Monkeypox Photo Illustrations
05 août 2022 à 10:25Temps de lecture2 min
Par Adeline Louvigny

Sciensano a communiqué les derniers chiffres disponibles concernant la variole du singe en Belgique. Cette maladie, endémique à l’Afrique de l’Ouest et centrale, a commencé à se développer hors de ce territoire depuis ce printemps, avec près de 18.000 cas détectés hors du continent africain. L’Espagne est le pays européen le plus touché, avec 4300 cas confirmés.

482 cas ont été confirmés en Belgique, tous les cas pour lesquels le sexe est connu sont des hommes, âgés de 16 à 71 ans.

  • 261 cas en Flandre (54%)
  • 172 cas à Bruxelles (36%)
  • 49 cas en Wallonie (10%)
Nombre de cas par région en fonction de l’apparition des symptômes, depuis le 10
mai 2022, Belgique
Nombre de cas par région en fonction de l’apparition des symptômes, depuis le 10 mai 2022, Belgique Sciensano

Une grande majorité (75%) des personnes présentait des symptômes généraux tels que "fièvre, malaise général, gonflement des ganglions lymphatiques,…".

28 personnes ont été hospitalisées, dont 21 en raison du traitement.

Aucun décès n’est rapporté sur le territoire belge. Depuis le mois de mai, une dizaine de décès ont été rapportés dans le monde, dont cinq en Afrique. L’OMS prévoit une augmentation des décès dans les prochaines semaines, compte tenu de la propagation du virus.

La variole du singe se transmet par contact direct avec les lésions cutanées ou les muqueuses d’une personne malade, ainsi que via les gouttelettes (postillons, éternuements,…). Sur base des données belges actuelles sur la transmission présumée (échantillons de 353 cas), il apparaît que le virus est principalement transmis par contact sexuel entre hommes (91%).

Accès au vaccin

Depuis début août, les prestataires de soins, les personnes ayant eu un contact non protégé à haut risque avec une personne contaminée, et les "HSH", c’est-à-dire aux hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes et qui ont déjà été infectés précédemment par d’autres virus, comme le VIH, ou qui ont contracté au moins deux maladies sexuellement transmissibles au cours de la dernière année, peuvent se faire vacciner.

3040 doses sont disponibles en Belgique, pour 1500 personnes donc, le vaccin nécessitant deux doses. "Il est recommandé aux personnes qui pensent pouvoir bénéficier de la vaccination de contacter leur médecin généraliste ou spécialiste, qui examinera avec le centre de référence si elles y ont droit. Vu le nombre limité de vaccins et les incertitudes actuelles quant aux livraisons supplémentaires, cette vaccination se fera dans des conditions strictes", précise Sciensano dans son bulletin.

Sur le même sujet: JT 02/08/2022

Variole du singe / risque de manque de doses de vaccin

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Variole du singe : l'OMS déplore des attaques contre des primates au Brésil

Santé & Bien-être

Variole du singe : face aux restrictions d’accès, des citoyens Belges vont se faire vacciner à Lille

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous