RTBFPasser au contenu

40 morts dans des inondations en Indonésie: Jakarta, la capitale pourrait déménager

Climat : pourquoi l'Indonésie veut-elle changer de capitale ?

JT 13h

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 avr. 2019 à 19:13 - mise à jour 29 avr. 2019 à 21:362 min
Par RTBF et AFP

Des inondations et glissements de terrain provoqués par des pluies torrentielles ont fait près de 40 morts et une dizaine de disparus en Indonésie, ont annoncé lundi les autorités.

Les coulées de boue et les inondations sont fréquentes dans l'immense archipel du Sud-Est asiatique sujet aux catastrophes naturelles, en particulier en période de mousson, entre octobre et avril.

L'agence de gestion des catastrophes a déclaré lundi que 29 personnes avaient péri et au moins 13 autres étaient portées disparues dans la province de Bengkulu, sur l'île de Sumatra, du fait des pluies abondantes qui s'abattent depuis plusieurs jours.

Dans la province voisine de Lampung, un glissement de terrain a également tué une famille de six personnes. A Jakarta, les inondations ont fait au moins deux morts.

Des milliers d'évacués

De leur côté, les habitants de Bogor, localité proche de Jakarta, devaient également se préoccuper de 14 pythons qui se sont échappés d'une propriété privée en raison de la montée des eaux. Six serpents, dont certains mesuraient quatre mètres, ont été récupérés mais huit reptiles sont toujours dans la nature.

Parallèlement, des milliers de personnes ont été évacuées, 12.000 habitants de la province de Bengkulu, sur Sumatra et 2000 à Jakarta.

Des centaines de bâtiments, de ponts et de routes ont été endommagés.

Des hébergements d'urgence ont été mis en place de même que des soupes populaires. Des centaines de têtes de bétail ont également péri.

Un déménagement de Jakarta envisagé

Les inondations sont fréquentes en Indonésie et notamment à Jakarta. Et ce n'est pas le seul problème : Jakarta est surpeuplée: 10 millions dans la ville, 30 en ajoutant la périphérie. Et surtout, la capitale s'enfonce à cause de prélèvements excessifs dans les nappes phréatiques.

Conséquences : alors que les résultats officiels des dernières élections ne sont pas encore communiqués, Joko Widodo, le président sortant et annoncé vainqueur, a décidé de déménager sa capitale.   

Avant de commencer le déménagement, il faudra surtout décider du futur emplacement. L'une des pistes, c'est Palangkaraya, sur l'île de Bornéo. Les autorités locales ont déjà réservé 300.000 hectares de terrain au cas où la ville serait choisie comme future capitale. Il faudra de toute façon attendre quelques années avant que cela ne devienne réalité. Cela pourrait durer dix ans, selon les autorités.

Articles recommandés pour vous