RTBFPasser au contenu
Rechercher

Météo

40 degrés attendus la semaine prochaine ? On fait le point complet avec vous

07 juil. 2022 à 13:06 - mise à jour 09 juil. 2022 à 14:46Temps de lecture2 min
Par Stéphane Piedboeuf

"On pourrait attendre 40 degrés". On l’entend de plus en plus ces derniers jours, le mercure va grimper durant la prochaine semaine et les derniers modèles semblent donner raison à cette affirmation… Mais les températures ne grimperont pas si haut, on vous rassure !

L’anticyclone (une zone de haute pression, par opposition à une dépression) actuellement placé au large de l’Irlande prendra le dessus la semaine prochaine en arrivant sur la Belgique. Résultat : peu de nuages, un temps sec… Et chaud.

Une question de sens de circulation !

Dès le mardi 12 juillet, les baromètres afficheront 1027 Hpa dans nos régions, soit une pression atmosphérique plus élevée que la normale. Cette zone de haute pression va donc bloquer la circulation atmosphérique, la forcer à stagner.

Plutôt qu’un flux océanique de Nord-Ouest, habituel, nous hériterons d’un flux continental sec de secteur Est. Cela va non seulement assécher la masse d’air mais également nous amener de l’air plus chaud.

Parallèlement à cette situation anticyclonique, une dépression s’installera sur le Portugal et à l’image de la situation du mois de juin (où il faisait très chaud quelques jours), cette dépression acheminera de l’air chaud en provenance du Sud jusqu’à nos régions.

Pour mieux comprendre : un anticyclone tourne, dans l’hémisphère nord, dans le sens des aiguilles d’une montre (et une dépression dans le sens contraire). Ainsi, l’anticyclone qui nous intéresse actuellement brassera de l’air chaud… Tout comme la dépression située sur le Portugal. La dépression acheminera de l’air du Sud vers le Nord et l’anticyclone de par sa position orientera le flux à l’Est. CQFD.

 

Dreamwall

Et pour la suite ?

Les prévisions du 16 juillet nous montrent un anticyclone qui perd un peu de sa superbe sans nous quitter pour autant, ce qui signifie qu’il s’agira probablement de la première vague de chaleur de la saison.

Dès lundi, nous attendons 26°C sur le centre et parfois 30°C voire plus à quelques nuances près la semaine prochaine. La question qui se pose, comme toujours, est simple : vague de chaleur ou pas ? On ne le saura qu’après coup : l’Institut Royal Météorologique définit une vague de chaleur, en Belgique, comme comportant 5 jours avec des maxima d’au moins 25°C dans la station de référence d’Uccle dont 3 jours à plus de 30°C.

Dreamwall

L'avis d'un expert

Comme l'indique Pascal Mormal, de l'Institut Royal Météorologique, sur sa page Facebook : une possible vague de chaleur est attendue à la mi-juillet. Il nous confirme : "Tous les modèles ne sont encore complètement d'accord sur le scénario attendu et il est important de souligner que l'incertitude grandit à partir de la seconde partie de la semaine prochaine, notamment en fonction de la position de la goutte froide sur le proche Atlantique." Et de préciser :

Le modèle du centre européen est plus nuancé que le modèle américain. Donc j'insiste sur le fait  qu'il faut rester prudent, mais le risque est bien réel selon moi, même sans vague de chaleur officielle, d'observer de manière durable des températures largement au-dessus des moyennes saisonnières.

 

Sur le même sujet : Extrait JT (17/06/2022)

Sur le même sujet

Vague de chaleur : l'IRM émet un code orange à partir de lundi en raison de la forte montée des températures, les 40°C ne sont pas exclus

Belgique

Articles recommandés pour vous