RTBFPasser au contenu

Regions

3000 passionnés de géocaching aux lacs de l’Eau d’Heure

La famille Guillot est venue d’Orléans pour participer à l’événement

3000 passionnés, tout ce week-end, aux lacs de l’Eau d’Heure. Des passionnés de géocaching. Le géocaching, c’est cette manière originale, différente de se balader, de découvrir la nature, les paysages, le patrimoine.

"C’est devenu une sorte de mode de vie pour des milliers d’adeptes, explique David Neuwels, président de l’asbl "Géowallons" qui organise ce rassemblement. Vous partez sur des circuits autour des lacs et il n’y a pas moins de 400 petits trésors cachés à découvrir. Entre amis, en famille, à pied, à vélo… Il y en a pour tous les goûts."

Michaël Hooreman est venu avec sa fille et son fils. Il vient de charger sur son GPS l’itinéraire et c’est parti pour la chasse aux trésors qui jalonnent le parcours choisi : "C’est une activité qui permet de prendre goût à la balade autrement, avec un but. Il y a un petit challenge et pour les enfants, c’est plus stimulant. En plus, il y a, par exemple, l'obligation de découvrir des énigmes."

"Cela faisait 3 ans que les gens attendaient un tel "méga-géocaching", renchérit David Neuwels. Et l’attente était énorme. On a des gens qui viennent de vraiment très loin pour découvrir la région en géocachant. Slovaquie, Allemagne, Portugal, Italie… On vient parfois vraiment de très loin."

Confirmation avec Fabrice Guillot qui est venu d’Orléans avec son fils Devrik. 350 km pour découvrir autrement notre région : "Ce qui nous plaît c’est que c’est modulable. On peut géocacher sportivement en privilégiant la compétition et la performance ou le faire, comme on le fait aujourd’hui, tranquillement, lentement en prenant le temps de découvrir la région, la nature, les paysages mais aussi, et c’est une dimension importante du géocaching, les gens !"

Articles recommandés pour vous