RTBFPasser au contenu

Le 6/8

3 changements concernant la protection sociale des indépendants

LA PROTECTION SOCIALE DES INDÉPENDANTS

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

21 juin 2022 à 15:301 min
Par Elisée Baelongandi

L’écart entre les salariés et les indépendants commence au fil du temps à se restreindre entre autres grâce à l’amélioration de la sécurité sociale. Thierry Evens, porte-parole de l’UCM et chroniqueur du 6-8, détaille ces changements.

1. Le montant maximum des pensions

En 2017, la pension minimum d’un salarié et d’un indépendant avait été fixée à plus ou moins 1500 euros, pour une carrière complète de 45 ans. Cependant, le montant maximum pouvait tout de même varier très fortement. En effet pour un salarié, la pension, étant proportionnelle à ce qu’il a cotisé, pouvait arriver jusqu'au double ; alors que dans le cas des indépendants, la limite était mise à 1800 euros.

Depuis 2021, ce plafond a été levé, ce qui permettra aux pensions des indépendants d’aller vers le haut également.
N’hésitez pas à visiter le site www.mypension.be afin d’avoir une projection du montant de votre pension.

2. Les congés maladies

Lors d’une période d’incapacité à travailler à cause d’une maladie, un salarié a le droit de remettre un certificat à son employeur afin de continuer de percevoir son salaire. Dans le cas des indépendants, ce n’était pas possible, ils se retrouvaient sans revenu.

Depuis 2019, ce n’est plus d'actualité, les indépendants ont également la possibilité de remettre un certificat à leur mutualité, afin de recevoir une indemnité de 55 euros par jour, si la durée du certificat est égale ou supérieure à 8 jours.

Getty Image

3. La cessation d’activité

Lorsqu’un employé perd son travail, il a la possibilité de se retrouver au chômage, durant plusieurs années, pour avoir une assistance financière. Le fait qu’il y soit lui permet de continuer à épargner pour sa pension.
Un indépendant par contre, s’il se retrouve obligé de cesser ses activités pour des raisons financières, de santé ou autres indépendantes de sa volonté, n'aura accès qu'au droit passerelle.

Il est à noter que celui-ci n’est valable que durant 12 mois sur toute une carrière et que pendant cette période, l'indépendant ne peut pas constituer son droit à la pension.

LA PROTECTION SOCIALE DES INDÉPENDANTS

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Retrouvez les dernières infos économiques et pour les indépendants avec Thierry Evens, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur la Une.

Sur le même sujet

24 juin 2022 à 08:35
1 min
16 juin 2022 à 14:37
2 min

Articles recommandés pour vous