Moteurs Endurance

24H de Spa : victoire pour la Mercedes #88 au bout du suspense

24H de Spa : victoire pour la Mercedes #88 au bout du suspense

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

30 juil. 2022 à 04:30 - mise à jour 31 juil. 2022 à 14:49Temps de lecture1 min
Par Maxime Berger et Cédric Lizin

La 74e édition des 24H de Spa-Francorchamps se tenait ce week-end sur le toboggan spadois. 66 bolides au départ avec 9 marques prestigieuses.

Les candidats à la succession de la Ferrari 488 #51 de l'équipe italienne Iron Lynx étaient nombreux. Les équipages Pro alignés par les plus grands constructeurs (Porsche, Mercedes, Audi, Lamborghini, Aston Martin, BMW...) rêvant de monter sur le podium de la plus grande course de GT3 au monde.

Sorties, pénalités, accrochages, neutralisations de course : l’épreuve s’est transformée, comme bien souvent, en une course à l’élimination. La nuit a été marquée par l'interruption de la course pendant près de 45 minutes en raison de la grosse sortie dans Blanchimont de la Porsche 911 GT3 R du Néo-Zélandais Matthew Payne.

C’est finalement la Mercedes #88 (Marciello, Gounon et Juncadella) qui a émergé lors du double tour d’horloge spadois. Le bolide allemand a pris le meilleur sur une autre Mercedes, la #2 (Stolz, Schothorst et Gotz). La Ferrari #71 (Fuoco, Serra et Rigon) est troisième.

Le premier pilote belge, Laurens Vanthoor (Porsche #47), a terminé à la 6e place. Cocorico pour notre compatriote Sarah Bovy (Ferrari #83), lauréate avec un équipage 100% féminin dans la catégorie Gold Cup. Pour sa première participation, Valentino Rossi a pris la 17e position.

24H de Spa : la Mercedes #8
24H de Spa : la Mercedes #8 SRO

Articles recommandés pour vous