Moteurs Endurance

24H de Spa : Le Namurois Benjamin Lessennes, un débutant enthousiaste et ambitieux au départ

Benjamin Lessennes et la BMW Art Car du Boutsen Ginion Racing

© RTBF - SRO / Brecht Decancq Photography

Première course au volant d'une GT3, première course de 24 heures : le Namurois Benjamin Lessennes, 21 ans, fera un grand saut dans l'inconnu lorsqu'il montera à bord de la BMW M6 "Art Car" de l'équipe belge Boutsen Ginion Racing samedi dans le cadre des 24 Heures de Spa-Francorchamps.

>> "Waw", une Art Car belgo-new-yorkaise au départ à Francorchamps !

>> Le Tournaisien Baptiste Moulin, des 24H 2CV aux "vraies" 24H de Spa

Même s'il a multiplié les tests ces dernières semaines, l'ancien champion du TCR Benelux aura beaucoup de choses à apprendre au cours de l'épreuve... mais il l'abordera avec enthousiasme !

"Le GT3, c'est vraiment tout nouveau pour moi, souligne Benjamin Lessennes. Même si j'ai eu l'occasion, grâce au Boutsen Ginion Racing, de boucler quelques tours de piste au Nürburgring ou à Misano par exemple, c'était ma première véritable journée d'essais à Spa lors des Test Days des 24 Heures. C'est très impressionnant ! La première fois qu'on passe le Raidillon avec un engin pareil, c'est également très impressionnant ! Avec cette propulsion et avec beaucoup d'aéro, je ne pilote pas du tout cette voiture comme j'en ai pris l'habitude avec les tractions ces dernières années. Et les vitesses ne sont pas du tout les mêmes ! Elles sont beaucoup plus élevées ici qu'en Touring Car. On freine plus loin, on peut remettre les gaz plus tôt, plus fort... On peut tourner en 2'18'' ici à Spa, ça va vraiment très vite !"

Cette édition très particulière des 24 Heures de Spa-Francorchamps se déroulant fin octobre plutôt que fin juillet, les concurrents devront rouler pendant de nombreuses heures dans le noir complet...

"La nuit, ce ne sera pas un problème pour moi, j'aime beaucoup ça !, reprend le pilote du Boutsen Ginion Racing. La pluie également. Je pense par contre que cela risque d'être compliqué au niveau de la visibilité s'il y a du brouillard. Je pense que ce sera le principal problème pendant la course. Mon objectif ? Je serai là pour apprendre, pas pour faire un résultat. Mais si on peut monter sur le podium dans notre catégorie, le Pro-Am, ce serait génial !"

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous