Roland Garros - Tennis

2/2 pour la Belgique, Thiem et Jabeur éliminés : les cinq faits marquants de la première journée

Jabeur et Thiem déjà dehors, ça passe pour nos Belges.

© Belga

22 mai 2022 à 18:01Temps de lecture3 min
Par Jérôme Jordens

Roland Garros édition 2022, c’est parti ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la porte d’Auteuil a déjà vu quelques enseignements et quelques éliminations surprises. Les premiers représentants noir-jaune-rouge ont également foulé l’ocre parisien. Retrouvez les cinq faits marquants de cette première journée de la quinzaine.

La Roumaine Cirstea première qualifiée de l’édition 2022

Sorana Cirstea a été la première à se qualifier pour le second tour.
Sorana Cirstea a été la première à se qualifier pour le second tour. © Tous droits réservés

Qui dit début de tournoi dit forcément premier vainqueur et la première à avoir connu la joie de la qualification est la Roumaine Sorana Cirstea. La Roumaine s’est imposée 6-3 6-3 face à l’Allemande Tatjana Maria en 1h06.

21e mondiale en 2013, la Roumaine avait quelque peu disparu des radars par la suite mais à 32 ans, elle connaît une seconde jeunesse et est remontée à la 27e place.

Elle confirme donc son retour en forme et est la première à avancer au second tour.

Dominic Thiem encore loin de son meilleur niveau

Thiem - Dellien : Le résumé du 3e set

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dominic Thiem connaît, lui, la situation inverse. Le finaliste de l’édition 2018 sort de neuf mois de blessure au poignet et n’a pas encore remporté le moindre match depuis son retour à la compétition fin mars.

Opposé à Hugo Dellien, spécialiste de la terre battue, l’Autrichien a peiné et n’est pas parvenu à renouer avec la victoire. L’ancien numéro 3 mondial s’est incliné 6-3 6-2 6-4 en 2h01.

Encore trop imprécis et inconstant, Thiem a parfois laissé entrevoir de belles choses, notamment avec quelques revers gagnants, mais est encore apparu trop court pour pouvoir s’imposer.

Il reste du travail pour retrouver le chemin du succès mais l’Autrichien a montré un visage appliqué et volontaire mais a surtout fait preuve de beaucoup de combativité malgré des difficultés visibles dans le jeu.

Jabeur et Muguruza out : déjà deux tops 10 éliminées chez les dames

Ons Jabeur - Magda Linette

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les dernières éditions de Roland-Garros avaient vu les têtes de série tomber très rapidement dans le tableau féminin et la version 2022 de Roland-Garros semble suivre le même chemin.

Deux top 10 ont déjà dû dire adieu à leur rêve de sacre dont une ancienne gagnante. Garbine Muguruza, 10e mondiale et sacrée en 2016 s’est inclinée face à Kaia Kanepi, véritable vétéran du circuit, 2-6 6-3 6-4 en 2h08.

Loin du niveau qui lui avait permis de triompher à la porte d’Auteuil, elle reste sur 6 défaites sur ses 10 derniers matchs.

Autre membre du top 10 qui a connu l’élimination, Ons Jabeur. Première joueuse arabe à remporter un WTA 1000 à Madrid il y a quelques semaines, elle faisait office de sérieux outsider dans la capitale française.

Mais pour elle aussi le parcours s’est arrêté brutalement. Alors qu’elle avait remporté la première manche 7-5 face à la Polonaise Magda Linette, la Tunisienne a ensuite laissé filer le deuxième set 6-7 (4/7) avant de craquer dans la troisième manche 5-7. Après seulement 2h30 passées dans la capitale française, Jabeur abandonne déjà ses rêves de titre.

Plus de trois heures de galère pour une première victoire pour Felix Auger-Aliassime

La balle de match de Felix Auger-Aliassime

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Felix Auger-Aliassime, une des étoiles montantes du tennis masculin, n’avait encore jamais remporté de match à Roland-Garros. L’information paraît surprenante mais a failli rester vraie une année de plus.

Le Canadien a dû batailler pendant plus de trois heures pour enfin goûter à la victoire sur l’ocre parisien. Mené 2-6 2-6 par le Péruvien Juan Pablo Varillas, le 9e joueur mondial a alors décidé d’appuyer sur l’accélérateur et a renversé le joueur issu des qualifications en remportant les trois manches suivantes 6-1 6-3 6-3.

Le protégé de Toni Nadal a tremblé mais sera sans doute satisfait d’avoir réussi à renverser la situation pour s’offrir une première qualification pour le deuxième tour.

Ça passe pour les Belges

La balle de match d'Elise Mertens

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Alison Van Uytvanck et Elise Mertens étaient engagées ce dimanche au premier tour. Et c’est un 2/2 pour nos compatriotes qui se sont qualifiées mais de manière bien différente.

Première à monter sur le court, Alison Van Uytvanck ne s’est pas rassurée sur son niveau de jeu et a bénéficié de l’abandon d’Ann Li qui menait pourtant 3-6 2-3 pour valider son ticket pour le second tour.

Elise Mertens s’est, elle, montrée bien plus rassurante et s’est imposée 6-3 6-1 face à la Roumaine Elena Gabriela Ruse. La Louvaniste n’a jamais douté et a breaké six fois son adversaire alors qu’elle n’a perdu que deux fois sa mise en jeu.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous