L'info culturelle

2023, l’Art nouveau, la maison Hannon

Maison Hannon, la façade

© Paul Louis

2023 sera une année Art nouveau à Bruxelles. La ville a par ailleurs le statut de capitale mondiale de l’Art nouveau. Elle dispose de joyaux conçus par Victor Horta : l’Hôtel Van Eetvelde, l’hôtel Solvay, la maison-musée Horta, la maison Autrique, … Les architectes Paul Cauchie et Jules Brunfaut ont réalisé d’autres maisons dans le style décrié naguère et admiré aujourd’hui.

La maison Hannon est un immeuble d’angle, situé au croisement de l’avenue de la Jonction et de l’avenue Brugmann, à Saint-Gilles. Le lieu sera entièrement restauré en 2030, année du bicentenaire de la Belgique. Il deviendra une maison-musée le 1er juin 2023. Il œuvrera en bonne intelligence avec le musée Horta.

Les commanditaires

Edouard Hannon, ingénieur de la firme Solvay, photographe qui participe à la fondation de l’Association belge de la Photographie, rencontre Marie Debard, sa future épouse, française, dans la banlieue de Nancy, une autre ville de l’Art nouveau. Ils ont le projet de faire construire une maison-portrait à Bruxelles. Edouard, l’esthète sensible à la poésie symboliste, et Marie, l’amoureuse de botanique, recourent à l’architecte Jules Brunfaut qui bâtit en 1902 une belle maison aux dimensions " modestes ", un cocon pour le couple d’amoureux . L’atmosphère est intime.

Maison Hannon, la serre
Maison Hannon, intérieur
Edouard Hannon, 1890

L’architecture

Le maître d’ouvrage n’élève pas un hôtel de maître. La maison n’a ni porte cochère, ni escalier de service pour les domestiques. La cuisine est semi-enterrée. La façade se déploie sur deux côtés ; elle évite une frontalité écrasante. La maison Hannon dispose malgré tout d’un hall avec un escalier à la belle courbe, cousine du coup de fouet de Victor Horta, enveloppé par une fresque monumentale qui couvre le mur et accompagne l’ascension du visiteur dans un décor d’Arcadie. Dans ce paysage mythique, le couple Hannon assiste à un coucher de soleil sous une pluie de pétales de roses. La peinture a été réalisée par le Français Paul Baudoüin, un disciple de son compatriote Pierre Puvis de Chavannes. La peinture murale a été restaurée sous la direction de Marie-Hélène Ghisdal.

Un trait singulier de la maison Hannon est une serre de verre et de métal qui déborde sur la rue. Les vitraux de la véranda restaurés par Katrien Mestdagh animent cet espace dédié à la passion de la botanique. Il rayonne au sud de la maison et ouvre un espace en suspension sur la rue. A l’extérieur, un bas-relief du sculpteur Victor Rousseau, une allégorie du temps, orne la façade à l’angle des deux avenues.

La maison était meublée par les établissements d’Emile Gallé et décorée de peintures de James Ensor, Victor Rousseau ou Emile Claus. Le conservateur Grégory Van Aelbrouck ambitionne de remeubler à l’identique ce joyau de l’art nouveau.

Maison Hannon, escalier et peinture murale
Maison Hannon, peinture murale en restauration
Maison Hannon, pose d'un vitrail

Grégory Van Aelbrouck, conservateur, au micro de Pascal Goffaux.

Art nouveau, Maison Hannon, Grégory Van Aelbrouck, conservateur

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Marie-Hélène Ghisdal, restauratrice de peintures murales, au micro de Pascal Goffaux.

Art nouveau, Maison Hannon, fresque restaurée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous