RTBFPasser au contenu

Regions Liege

2022 : les musées gratuits le premier dimanche du mois fêtent leur 10e anniversaire

L’atelier organisé ce 2 janvier à La Boverie dans le cadre des "dimanches + que gratuits"
02 janv. 2022 à 16:482 min
Par Martial Giot

Ce 2 janvier est le premier dimanche de 2022 et donc aussi du mois. Or, depuis un décret de la Fédération Wallonie-Bruxelles de 2012, le premier dimanche de chaque mois est synonyme de gratuité dans certains musées de Wallonie et de Bruxelles.

À l’occasion du dixième anniversaire du décret, en cette année 2022, les premiers dimanches, l’habituelle gratuité sera complétée par des "dimanches + que gratuits", organisés dans une vingtaine de musées.

Quel est le bilan de ces dix ans de gratuité des musées le premier dimanche du mois ? Pour Jacques Remacle, l’administrateur-délégué d’Arts&Publics, l’ASBL qui organise la promotion de cette initiative, il s'agit d'"un succès, d’une part, public. Les musées ont un accroissement de fréquentation très important le premier dimanche du mois, aux alentours de 70% et 100%." 

Un succès confirmé en 2021, malgré le coronavirus

Pour lui, on peut parler également d'un "succès autour des musées, puisque quand on a lancé la mesure, il y avait 50 musées partenaires et que nous sommes à plus de 150. Il y a, d’une part, l’effet du décret de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui leur impose ça dans leurs conditions d’agréation mais aussi des musées qui l’appliquent de manière volontaire parce qu’ils pensent que ça peut les aider à conquérir de nouveaux publics."


►►► À lire aussi : Musées gratuits le 1er dimanche du mois : +70% de fréquentation par rapport à un dimanche "normal"


 

Le succès s’est confirmé en 2021, malgré la crise sanitaire. "2020 a été une année difficile puisqu’on a tous été surpris. Mais les protocoles sanitaires mis en place par les musées ont permis qu’en 2021 il n’y ait plus de fermetures. Les musées ont été une des offres culturelles les plus stables", explique Jacques Remacle.

Attirer de nouveaux publics grâce à la gratuité

Son asbl veut aller plus loin : "Travailler avec les populations les plus précarisées, essayer d’aller à leur rencontre pour qu’elles fréquentent plus les musées, grâce à l’outil de gratuité. Et aussi, essayer d’animer plus nos événements, les 'dimanches + que gratuits', à travers des ateliers destinés aux publics les plus jeunes". 

Le premier rendez-vous était fixé ce 2 janvier au musée liégeois de La Boverie, dans le cadre de l‘exposition du peintre Charles Szymkowicz.

Sébastien Jentges, l’animateur de cet atelier qui a réuni une vingtaine d’enfants, explique : "Charles Szymkowicz travaille avec énormément de couleurs et de gros empâtements et donc les enfants vont travailler des portraits, tout en travaillant l’empâtement de couleurs."

Sur le même sujet

08 mars 2022 à 15:06
1 min
04 mars 2022 à 13:46
1 min

Articles recommandés pour vous