RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

172e jour de guerre en Ukraine : retour sur le déroulé de l’avancée russe ce dimanche 14 août

14 août 2022 à 05:54 - mise à jour 14 août 2022 à 20:11Temps de lecture2 min
Par Sandro Faes Parisi

172e jour de guerre et les armes continuent de dicter leur loi et d’imposer la terreur au pas de Zelensky. Selon une annonce du bureau du Procureur Général ukrainien, les forces russes auraient commis plus de 28.000 crimes de guerre. De son côté, l’Institut pour l’étude de la guerre (ISW) dans son rapport quotidien a rapporté que l’armée de Vladimir Poutine concentre potentiellement ses efforts dans le Donbass afin de contraindre les forces ukrainiennes de se retirer de l’axe sud. Pendant ce temps, en Transcarpatie, un incendie de forêt sévissant sur plus de 90 hectares a finalement été maîtrisé par les pompiers dans le courant de la nuit. L’incendie avait débuté le 12 août.

Toujours dans la nuit, l’armée ukrainienne aurait détruit deux dépôts de munitions russes dans le sud de l’Ukraine. 15 soldats auraient également été tués lors de l’opération. Et à Nikopol, le maire Yevhen Yevtushenko, a rapporté que les forces russes avaient ouvert le feu sur la ville dans la nuit. Aucun bilan n’a encore été fourni.

Autre victime du feu, celui des armes cette fois, l’agriculture. Dans l’est, nombreuses sont les exploitations détruites et "aller aux champs" s’apparente chaque jour un peu plus à un jeu de roulette russe pour les agriculteurs et exploitations de ces greniers en plein air. Dans le Donbass, l’été est aussi l’occasion pour des soldats ukrainiens de profiter d’une permission après une période de quatre mois au combat. Permission à quelques kilomètres de la ligne de front, documentées par notre confrère de l’AFP Bulent Kilic.

Et tandis que Zaporijjia continue d’inquiéter la communauté internationale, les rares liquidateurs de Tchernobyl encore en vie se confient sur cette nouvelle menace nucléaire aux portes de l’Europe.

Le ruban jaune

Malgré les nombreux revers militaires, c’est pourtant un petit bout de tissu que le maître du Kremlin et son Etat-major redoutent tout particulièrement, plus que n’importe quelle arme. Un petit morceau de tissu jaune poétiquement appelé "zhovta strichka", "ruban jaune" en français. Symbole de la résistance silencieuse, le textile jaune a colonisé à son tour les territoires occupés, défiant l’emprise de Moscou sur les zones du sud-est de l’Ukraine. Contre tout référendum inique, contre toute administration non-légitime imposée par le Kremlin, contre… Contre… Un simple ruban jaune accroché sur une poignée de porte, une branche d’arbre, un clou dans un mur, un bâtiment public, pour dénoncer, visuellement, une situation d’occupation. Une résistance silencieuse qui s’est transformée peu à peu en guérilla. Et un ruban jaune qui s’est tâché de sang.

Et en Finlande, où les restrictions de visa n’impactent pas (encore) les touristes russes, la ville d’Imatran, dans l’Est, a pris une décision aussi originale que symbolique. Sur son site d’Imatrankoski, très apprécié par les touristes russes, l’hymne ukrainien est diffusé chaque jour. Cela en signe de protestation contre l’expansionnisme russe et l’invasion de l’Ukraine.

Plus d’informations à propos de ce 172e jour de guerre en Ukraine dans notre direct commenté ci-dessous :

Loading...

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : l'Ukraine se prépare à d'éventuelles attaques le jour de l'indépendance

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Kiev affirme avoir frappé une base du groupe russe Wagner, un pont près de Melitopol détruit (revoir notre direct)

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous