RTBFPasser au contenu

Tarmac

157 rappeurs, de Paris et de Marseille, un triple album… Le projet titanesque de Jul "Classico organisé" est sorti

Jul Performs At AccorHotels Arena
05 nov. 2021 à 11:422 min
Par Johanna Bouquet

C’est l’un des projets phares de la scène Rap de 2021. Le rappeur marseillais Jul n’en finit plus de surprendre le rap game et a sorti ce 5 novembre un projet titanesque qui réunit 157 rappeurs de Paris et de Marseille sur un triple album.

Le premier extrait "Loi de la calle", sur lequel on retrouve Jul, Alonzo, Lacrim, Mister You, Niro, Kofs, le Rat Luciano, DA Uzi, est déjà en tête des ventes en France, comme le signal Mouv'.

Un projet pharaonique

Ce n’est pas la première fois que Jul se lance dans un projet de titans. Avec "13 organisé", il avait réuni une cinquantaine de rappeurs marseillais dont SCH, Sosso Manes, Alonzo et bien d’autres.

A ce jour l’album est certifié disque de platine. Et que ce soit l’album ou le titre phare "bande organisée", ce projet n’est que succès et chiffres records : le titre Bande organisée est visionné plus de 7 millions fois en 4 jours. Et devient disque de platine en un temps record.

Bref, quand le rap game se réunit ça marche. Ça marche fort même. Et Jul se révèle particulièrement doué pour réunir, comme l’écrit Franceinfo.

Après le succès de 13’organisé place désormais à "Classico organisé". Et là encore, on peut parler de projet de la démesure. Comme nous l’écrivions, le projet regroupe 157 de rappeurs, tous de Paris ou de Marseille. Parmi eux on retrouve des grosses pointures telles que Oxmo Puccino, Gims, SCH, Soprano, Rhoff ou encore Black M. Mais ce projet, indique Franceinfo, c’est aussi le moyen pour des artistes moins connus de bénéficier d’une importante visibilité.

Nombreux sont ceux qui soulignent cette capacité du rappeur marseillais Jul à réunir. D’ailleurs, lui-même explique au média français Brut, "je fais juste ça pour unir".

Porté par la métaphore du football, "Classico organisé" n’est pas l’opposition d’un OM-PSG mais la réunion des deux places incontournables du rap francophone que sont Paris et Marseille.


►►► A lire aussi : L’histoire d’amour entre le rap et le foot


Et quand le J a une idée, il ne l’a pas ailleurs. A Brut il raconte, "merci à tous les parisiens et même les Marseillais d’avoir accepté de venir sur le projet. Et voilà c’est une idée qui m’est venue comme ça, sur un coup de tête. Le projet s’est fait en deux mois pile. […] Quand j’ai fait le choix des prods, j’ai beaucoup écouté de rappeurs que soit du plus connu au moins connu. […] Et j’ai essayé de faire le maximum pour que tout le monde se sente bien".

Humble, il raconte aussi que "le but n’est pas ni de faire mieux, ni les sous. Le but c’est l’union".

Le rappeur affirme dans cette interview que comme pour 13’organisé, les revenus générés seront répartis équitablement.

Au menu, de ce projet démesuré, on compte 2h56 d’écoute, au moins 5 rappeurs par titre, 30 titres et un triple album.

Le premier titre "Loi de la calle" est déjà en tête des ventes en France des singles.

Loading...

Articles recommandés pour vous