RTBFPasser au contenu

Economie

1400 postes à pourvoir dans les secteurs de la chimie et de la pharma

1400 postes à pourvoir dans les secteurs de la chimie et de la pharma
17 mai 2019 à 12:301 min
Par Jeremy Audouard

Le secteur de la chimie et de la pharmaceutique veut embaucher pour poursuivre sa croissance (+3% en 2018). Essenscia, « la fédération de la chimie et des sciences de la vie » qui représente le secteur, a sondé ses membres. Il en ressort que cette année, 1429 postes seront à pourvoir (1.321 en Wallonie et 107 à Bruxelles). « Deux tiers sont des postes nouvellement créés » annonce l’organisme dans un communiqué de presse. « La majorité de ces postes émanent du (bio) pharma (1.095 postes), […] la chimie (303) et la transformation des matières plastiques (70) ».

Dans le détail, les entreprises veulent renforcer leurs effectifs en production (46%), en Contrôle Qualité (14,7%), maintenance (13,8%), Recherche & Développement (12,5%), activités de support (7,4%) et le Supply Chain/logistique (5,7%).

Un large panel de profils

Face à la pénurie, le secteur de la chimie et de la pharmaceutique assouplit ses critères de recrutements. Les profils hautement qualifiés (diplômes scientifiques et/ou techniques) restent privilégiés, mais une partie des postes sont ouverts aux détenteurs du certificat de l’enseignement secondaire supérieur (CESS). 25% des postes proposés seraient en outre « accessibles aux jeunes sans expérience professionnelle préalable ».

Ce week-end du 18 et 19 mai, des entreprises (parmi lesquelles Air Liquide, Cenexi-Laboratoires Thissen Plasma Industries, etc.) ouvrent leurs portes au public à l’occasion des journées découvertes de la chimie et des sciences de la vie.

Le secteur représente à l’heure actuelle plus de 30 000 emplois directs en Wallonie et à Bruxelles.

Articles recommandés pour vous