RTBFPasser au contenu
Rechercher

C'est vous qui le dites

1000 euros par mois pour tout le monde, est-ce que ça vous convient ?

06 avr. 2022 à 09:26Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

C’est une idée qui fait grand retour avec la crise économique, celle du revenu universel. Plusieurs partis politiques y songent sérieusement et le MR propose même d’aller jusqu’à 1000 euros par mois pour tous les Belges. Peu importe qu’ils travaillent ou pas. Le principe de ce revenu universel est simple : si vous souhaitez gagner plus que 1000 euros, il faudra travailler. Les autres devront vivre avec ce revenu de base, mais sans jamais perdre ce revenu de base. Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, explique ce matin dans La Dh que ça ne coûterait pas forcément plus cher à l’État, que toutes les aides et toutes les allocations distribuées existantes aujourd’hui et qui seraient du coup supprimées.

1000 euros par mois pour tout le monde, est-ce que ça vous convient ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

© Tous droits réservés

"1000 €, ce n’est pas suffisant"

Mimie, une auditrice de Gosselies, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "J’ai un loyer de 580  et 180 € de charges pour une pension de 1100 €. J’ai plusieurs problèmes de santé et quand je vais à la pharmacie, j’en ai pour 100 . 1000 €, ce n’est pas suffisant, surtout avec le prix des loyers. Beaucoup de gens ne s’en sortiraient pas, je pense que 1500 €, ce serait bien."

Getty Images

"Rassurant dans certaines situations"

Du côté de Vresse-sur-Semois, Étienne n’a pas le même point de vue : "L’élément positif que je vois à cette idée, c’est ce côté permanent qui peut être rassurant dans certaines situations. Lorsqu’une personne change de statut et passe du chômage au CPAS, elle reste parfois jusqu’à deux mois sans revenu. Pour certains, rester même un mois sans revenu, c’est une catastrophe."

Getty Images

"Celui qui ne veut pas travailler restera au chômage"

Le débat se conclut à Zeebrugge avec Stéphane : "Nous travaillons et pourtant, sur nos fiches de salaire, on nous retire de l’argent pour des personnes qui ne font rien de leur vie. En quoi devrions-nous encore payer ces gens ? Ici, à la côte belge, les restaurants recherchent du personnel. Il ne faut pas dire qu’il n’y a pas de travail, il y a pour tout le monde. Celui qui veut travailler trouvera, mais celui qui ne veut pas restera au chômage pendant 30 ans."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

05 avr. 2022 à 09:31
Temps de lecture1 min
01 avr. 2022 à 10:15
Temps de lecture1 min

Articles recommandés pour vous