RTBFPasser au contenu

Le 6/8

10 choses à savoir sur Raphaël 500 ans après sa mort

10 choses à savoir sur Raphaël 500 ans après sa mort

Extrait de Le 6-9, ensemble

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

06 avr. 2020 à 14:08 - mise à jour 06 avr. 2020 à 14:085 min
Par François Saint-Amand

Le 6 avril 2020 est un nouveau jour de confinement dans l'Histoire mais c'est aussi celui de l'anniversaire du décès du célèbre peintre italien Raphaël. Connaissiez-vous d'ailleurs ces différents éléments de sa vie ? Petit tour d'horizon avec Eddy Przybylski dans Le 6-9 ensemble.

Raphaël, l'un des plus illustres peintres de l'Histoire est mort il y a 500 ans. Eddy Przybylski retrace les éléments biographiques importants de sa vie.

Sa jeunesse

10 choses à savoir sur Raphaël 500 ans après sa mort
  • 1. Raphaël est mort le jour de son anniversaire, à 37 ans

Raphaël a la particularité d'être mort un 6 avril 1520 et né un 6 avril 1483. "Circonstance étonnante : ces deux 6 avril tombaient tous les deux un Vendredi Saint. Avec la mentalité de l'époque, on y a évidemment vu une espèce de signe de Dieu" explique Eddy Przybylski.

  • 2. Sa maison natale, à Urbino, est devenue un musée

La casa natale de Raphaël"sa maison natale, est devenue un musée", dans la petite ville de Urbino, située à l'intérieur des terres, du côté de Rimini et de Saint-Marin. À l'époque, Urbino "était une ville ambitieuse, la capitale d'un duché. L'Italie était morcelée en près d'une centaine d'états. Le duc voulait y attirer les peintres". Ce serait dans cette optique que son grand-père tenait déjà un magasin pour artistes.

  • 3. Son père a aussi été un peintre connu

Raphaël a donc été en contact toute sa vie avec la peinture. Son père, Giovanni Santi, peintre lui aussi, avait son atelier au rez-de-chaussée de la maison. "À 53 ans, on lui a demandé d'organiser les festivités pour le mariage du nouveau duc d'Urbino et cela a tellement plu qu'il devient officiellement le peintre de la Cour". Giovanni Santé est même convoqué à la Cour de Mantoue par la marquise Isabelle d'Este "qui voulait son portrait fait par lui avant Léonard De Vinci, le Titien et même Rubens. Lorsqu'il est rentré de Mantoue il avait la malaria et il meurt en 1494 laissant Raphaël orphelin a 11 ans, il avait déjà perdu sa maman trois ans plus tôt" raconte le chroniqueur.

Sa technique et ses influences

10 choses à savoir sur Raphaël 500 ans après sa mort
10 choses à savoir sur Raphaël 500 ans après sa mort
  • 4. Il peint à 17 ans un retable de quatre mètres de haut

Si à 12 ans un garçon peut devenir l'apprenti d'un peintre. Raphaël a de l'avance et "à 17 ans, il est Magister, maître-peintre, ce qui est tout à fait exceptionnel" commente Eddy. Pour son travail, il doit se rendre à Citta di Castello, à 70 kilomètres de chez lui, où il peint "un retable de quatre mètres de hauteur, seul à 17 ans".

  • 5. Son sujet de prédilection, les Vierge à l'Enfant

Citta di Castello est située sur le chemin de Pérouse, "où vivait un des artistes les plus célèbres de son époque, le Perugin" il se rend chez ce dernier, "il voulait analyser ses peintures et comprendre ce qu'il fallait faire pour être un artiste célèbre". Il réside à Pérouse 3-4 ans. Les œuvres qui fonctionnent à l'époque sont les portraits, des autels achetés par des fortunés qu'ils installent dans les églises et qu'il faut décorer. Raphaël a aussi un sujet de prédilection : les Vierge à l'Enfant. "Il en fera une quarantaine à toutes les époques de sa vie" pointe Eddy Przybylski.

  • 6. Il a rencontré et été inspiré par de Vinci

En 1504, à 21 ans, et part pour Florence pour une raison précise assure Eddy : 

Il veut rencontrer les deux artistes dont tout le monde parle : Léonard de Vinci et Michel-Ange.

Arrivé dans la cité florentine, au moment où l'on dévoile le David de Michel-Ange, il s'intéresse surtout à Léonard de Vinci puisque le premier est avant tout sculpteur. Eddy relate : "Léonard le reçoit et lui montre le tableau sur lequel il est occupé à travailler, c'est la Joconde". Raphaël, fasciné, réalise même un dessin de la Joconde à sa façon.

Le chroniqueur analyse ce rapport artistique entre les deux hommes : "Raphaël va beaucoup s'inspirer de Léonard de Vinci car pour être un peintre célèbre il faut travailler comme les meilleurs. Dans ses Vierge à l'Enfant et ses portraits, il va y avoir des constructions triangulaires comme de Vinci, des paysages en arrières-fonds avec des collines et bien sûr, les fameux Sfumato, les clairs-obscurs de Léonard de Vinci".

10 choses à savoir sur Raphaël 500 ans après sa mort 2/2

Extrait de Le 6-9, ensemble

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ses deux grandes oeuvres

10 choses à savoir sur Raphaël 500 ans après sa mort
10 choses à savoir sur Raphaël 500 ans après sa mort
  • 7. Il peint tout seul toutes les appartements du pape

En 1508, Raphaël quitte Florence pour Rome, appelé par le pape lui-même. Le pape Jules II désire faire de Rome le pôle attractif de la chrétienté. Il fait venir en premier lieur l'architecte célèbre Bramante à qui il demande de concevoir les jardins du Vatican, la cour du Belvédère et la plus belle église du monde, la future basilique Saint-Pierre" raconte Eddy Przybylski.

Outre ces projets, le pape souhaite que l'on peigne ses appartements. "Ce sont quatre énormes salles qu'il faut peindre : il veut des peintures sur les murs, les voûtes, les plafonds. Il fait venir les meilleurs peintres d'Italie, y compris le Perugin et, Raphaël preuve qu'à 25 ans il a déjà une popularité" déclare le chroniqueur.

Raphaël s'occupe de la Chambre des Signatures et réalise sa première fresque : La Dispute du Saint-Sacrement. Eddy précise à ce propos : "Raphaël n'avais jamais fait de fresque et surtout, jamais travaillé sur des espaces aussi vastes, avec des murs de huit mètres de large". Le pape aurait été tellement ébloui de cette première fresque qu'il renvoie tous les autres peintres sauf Michel-Ange.

  • 8. de Vinci, Michel-Ange et Raphaël peints dans le même tableau

Raphaël continue à peindre la Chambre de la Signature et sur le deuxième mur en face il réalise son oeuvre majeure : L'École d'Athènes. "C'est un éloge à la philosophie. Il imagine Platon et Aristote, deux grands philosophes, en pleine discussion. Il s'amuse à donner les traits de Léonard de Vinci à Platon, en toge orange sur tunique grise. Il s'amuse aussi à faire son auto-portrait il se glisse dans le tableau 'très modestement', en bas à droite à côté d'un personnage habillé en blanc".

Bramante, le chef des travaux, emmène Raphaël voir l'état des peintures de Michel-Ange. "Ils sont éblouis et émerveillés tous les deux à tel point que Raphaël court vers son École d'Athènes et rajoute le personnage de Michel-Ange, assis seul sur la première marche de l'escalier, solitaire et pensif" relate encore le chroniqueur.

La fin de sa vie

10 choses à savoir sur Raphaël 500 ans après sa mort
  • 9. Inspiré ensuite par Michel-Ange

Cette admiration pour le sculpteur et peintre ne s'arrête pas là. Raphaël, dans sa période romaine, il "adopte le style de Michel-Ange comme il l'avait fait avec le Perugin et Léonard de Vinci. Il a constaté que Michel-Ange se focalise sur les personnages et méprise les décors. Maintenant, ses portraits et ses Vierge à l'Enfant seront peints devant des tentures ou des murs nus" analyse Eddy. 

Si Raphaël poursuit les portraits malgré le travail colossal qu'il doit réaliser pour les appartements du pape c'est parce que "tout le monde à Rome veut le peintre du pape. Les commandes affluent, il va en avoir deux à la fois, il va ainsi continuer à faire des portraits et des Vierges à l'Enfant".

  • 10. Il reçoit des funérailles gigantesques et repose au Panthéon à Rome

Vraisemblablement mort de la malaria, les funérailles de Raphaël auraient été sublimes. "Son corps va être exposé à côté de son dernier tableau, une Transfiguration" détaille Eddy. Ces funérailles sont accompagnées par cent peintres portant tous une torche. Il repose au Panthéon de Rome où il "s'était acheté une concession".

Articles recommandés pour vous