RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'Histoire continue

10 ans de la mort de Michel Daerden - "L’histoire continue": Ivre, il provoque une Daerdenmania

Ivre, il provoque une Daerdenmania.

L'histoire continue

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

04 août 2022 à 11:00 - mise à jour 08 août 2022 à 10:14Temps de lecture3 min
Par Bertrand Henne

Il y a 15 ans, en octobre 2006, dans les studios de RTC, la chaîne locale liégeoise, c’est petits fours et sandwiches mous. Les résultats des élections communales sont connus. Les femmes et les hommes politiques défilent. Michel Daerden, arrive, tout content d’avoir triomphé à Ans. Il aperçoit une caméra de la RTBF. Il exige de la journaliste de pouvoir passer à l’antenne immédiatement. Menaçant, insultant il devra pourtant attendre son tour. Mais quand il viendra, une minute et trois secondes vont le faire entrer dans une autre dimension.

Visiblement ivre Michel Daerden, évoque des "grraaands accooords", un "scoooore extraaaaordinaire". Sa prestation prête à sourire. On se moque gentiment de son côté clown. Il se rend ensuite sur le plateau de RTC, la chaîne locale. Il est interrogé au côté de son fils Frédéric Daerden.

Sur RTC Michel Daerden dissipe les quelques doutes qui restaient, il est bien ivre. Il explique un score plus élevé que prévu par les sondages : "Le Monde de gauche comprend tout ce que j’ai fait pour lui". Quand il cherche à expliquer le score de son fils, il parvient à peine à prononcer le mot "Frédéric".

 

La mémorable soirée des élections de 2006 sur le plateau de RTC
La mémorable soirée des élections de 2006 sur le plateau de RTC BELGA/KRAKOWSKI

Fin de carrière ?

Beaucoup d’observateurs et d’acteurs du PS se disent que la carrière de Michel Daerden pourrait être freinée par l’incident. François Brabant, rédacteur en chef de WIlfried, auteur de “Histoire secrète du PS liégeois” raconte : "Dans son staff c’est la consternation, une forme de tristesse. On se dit qu’on assiste à la mort politique de Michel Daerden."

Mais 2006 est une année un peu particulière pour le PS. Les affaires de la carolo, la mauvaise gouvernance décime le PS à Namur et à Charleroi. Mais à Liège, le PS n’est pas trop touché, en particulier grâce à Michel Daerden. Elio Di Rupo a donc besoin de lui.

Il y a un paradoxe, selon François Brabant. Dans les années 90, Michel Daerden était autrement plus puissant politiquement. Mais il avait une image un peu lugubre, trouble, de triste sire, loin de l’image de clown qu’il avait à la fin de sa vie. Sa popularité était sur la pente descendante."

Michel Daerden avec Elio Di Rupo en 1997
Michel Daerden avec Elio Di Rupo en 1997 Belga

Youtube…

Mais ce qui va le sauver c’est une toute jeune plate-forme nommée Youtube. Pour l’essentiel Youtube alors ce sont des clips musicaux, des vidéos de chats ou de chutes. Pas grand monde ne perçoit dans le monde politique et médiatique que les réseaux sociaux vont bouleverser si rapidement la communication, et on ne sait pas si c’est un danger ou un atout pour la politique. Michel Daerden saura en tirer profit et va devenir l’homme politique le plus populaire au sud du pays.

Louis Maraite ancien rédacteur en chef de La Meuse, désormais élu MR, a écrit un livre : "Daerdenmania". "La presse fonctionne par alibi. Sa performance sur Youtube est l’alibi des médias mainstream. Ce sont eux qui ont donné de l’ampleur à cet événement. Avec la Meuse on a même organisé un concours d’imitation de Michel Daerden avec lui comme président du Jury."

On mesure ce qui a changé. "Une telle chose ne serait plus possible aujourd’hui, analyse François Brabant. Ce qui a changé, c’est que nous avons un regard plus moral sur la manière de faire de la politique. Les réseaux sociaux sont beaucoup plus réactifs. Il y aurait eu beaucoup plus de commentaires. Sans doute qu’un récit plus critique et négatif autour de Michel Daerden se serait imposé d’entrée."

 

Louis Maraite avec Michel Daerden lors de la présentation de son livre Daerdenmania en 2007
Louis Maraite avec Michel Daerden lors de la présentation de son livre Daerdenmania en 2007 BELGA/VERGULT

Alcool et femme

Quel était le rapport de Michel Daerden à l’alcool ? "Dans l’écriture de mon livre, Michel Daerden m’a interdit de l’interroger sur deux sujets : les femmes et la prise de sang, témoigne Louis Maraite. J’ai tenté d’avoir cette prise de sang, sans succès. Mais oui il avait un problème d’alcool. Je l’ai rencontré durant plusieurs semaines de 8 heures à 11 heures du matin, et à 10h57 on lui préparait son verre de vin rouge. Mais ceci ne doit pas faire oublier sa carrière politique et son talent, en particulier pour la gestion financière".

Pour François Brabant, "le rapport à l’alcool, aux femmes et au pouvoir de Michel Daerden ne passerait plus aujourd’hui. Il y a une forme de moralisation de la vie politique qui est en marche. Mais, il ne faut pas lui faire un procès a posteriori. Il est l’homme d’une époque ou 'c’était comme ça'".

La Daerdenmania va permettre à Michel Daerden de réaliser des scores électoraux à faire pâlir tous ses adversaires. A faire pâlir aussi tous ses partenaires (qui sont parfois les mêmes).

Et puis, Michel Daerden se heurte à un certain Stéphane Moreau qui se retourne contre lui à Ans. Bientôt, ses conflits d’intérêts avec son cabinet de réviseurs vont ternir son image.

Michel Daerden meurt à Fréjus dans le sud de la France d’un arrêt cardiaque à l’âge de 62 ans.

Sur le même sujet

L'Histoire Continue : 1989, un avion militaire soviétique sans pilote à bord s'écrase en Belgique

Belgique

Podcast : comment écouter L'histoire continue ?