# Dans les cuisines populaires...

A table avec la peur de la faim
En 1915, la Province de Luxembourg a publié un livre illustré avec des poèmes, des récits et des explications concernant les programmes officiels du CNSA. Cette illustration fait partie de cette publication: Soupe de guerre installée par M. Léon Thiry dans les localités éprouvées du sud luxembourgeois. Province du Luxembourg.  - Tous droits réservés ©

A table avec la peur de la faim En 1915, la Province de Luxembourg a publié un livre illustré avec des poèmes, des récits et des explications concernant les programmes officiels du CNSA. Cette illustration fait partie de cette publication: Soupe de guerre installée par M. Léon Thiry dans les localités éprouvées du sud luxembourgeois. Province du Luxembourg. - Tous droits réservés ©

Dans son livre publié en 1915, L’alimentation en temps de disette en temps de guerre, l’abbé Berger a comme but celui d’apprendre aux masses populaires la valeur nutritive des aliments et leur utilisation économique, sans perdre de vue l’importance de leur présentation, de leur odeur et de leur saveur parce que, " malgré le dicton populaire " qu’on ne mange pas avec les yeux ", l’aspect d’un plat bien présenté a une très grande influence sur la digestion. " L’ensemble des recettes choisies dans sa publication pour cette section, laisse entrevoir le vrai sens de l’économie dans la cuisine.

Il utilise des ingrédients comme des restes de viande, des parties de l’animal comme la cervelle, le foie, le poumon et le cœur, et propose aussi des préparations simples à base de légumes en potage et de pommes de terre sous différentes présentations. Il présente également les techniques pour conserver la viande. Un témoignage qui se rapproche de l’alimentation quotidienne de ceux qui passaient leurs journées à travailler dans des usines ou des champs, et qu’un repas préparé économiquement attendait à leur table.

Publicité