# Boissons

Cuisine d'époque conservée au Château de Louvignies  - Château de Louvignies ©

Cuisine d'époque conservée au Château de Louvignies - Château de Louvignies ©

Ingrédients

  • 1 hectolitre d’eau (100l)
  • 1 kg de racine de réglisse
  • 500g de crème de tartre (bitartrate de potassium utilisé comme agent levant)
  • 5 litres d’eau-de-vie à 19º
  • 40g de fleurs quelconque, comme fleurs de sureau ou de mélilot, etc.

Ingrédients (alternative)

  • 1 hectolitre d’eau (100l)
  • 6,25 kg de sucre brut
  • 2,5 l de vinaigre fort (2500ml)
  • 5 l d’eau-de-vie à 19º
  • 40g d’aromate au choix

Ingrédients (troisième alternative)

  • 1 hectolitre d’eau (100l)
  • 6,25 kg de sucre brut
  • 160g d’acide tartrique (bitartrate de potassium utilisé comme agent levant)
  • 1 litre d’esprit trois-six (type d’eau de vie)
  • 230g de fleurs de sureau

Préparation

La dernière recette est celle qui, à mon avis, fournit la boisson la plus agréable, comparable au poiré léger [boisson fermentée à base de poire]; après quelques jours de bouteille, elle mousse et pétille à la manière du vin de champagne.

Commencez toujours par faire une forte décoction des aromates que vous laissez infuser pendant quelques minutes; faites dissoudre le sucre ou la crème tartre dans de l’eau; passez toutes vos liqueurs à travers un tamis de crin ou un linge et versez avec l’eau, l’eau-de-vie ou le vinaigre dans un tonneau de grandeur convenable et bien nettoyé. Brassez fortement et laissez reposer ensuite. La fermentation se manifeste plus ou moins activement, suivant la température du lieu où le baril est placé; la plus convenable est comprise entre 10 et 15 degrés centigrades. On peut d’ailleurs activer cette fermentation et la rendre plus régulière, par l’addition de cinquante à soixante grammes de levure de bière, délayée dans un peu d’eau. Lorsque la fermentation est sur le point de s’épaissir, on bondonne [boucher avec un bondon - bouchon en bois- ] hermétiquement le tonneau, et après trois ou quatre jours de repos, on peut servir la boisson.

Mise en bouteilles, on obtient après dix ou douze jours une liqueur mousseuse très appréciable.

Tante Colinette, Le coin de la ménagère, 1917

Publicité