5 @ 7

Du lundi au vendredi de 17:00 à 19:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Bientôt un supplément sur l'addition des clients qui chargent leur téléphone dans un bar?

Bientôt un supplément sur l'addition des clients qui chargent leur téléphone dans un bar?
Bientôt un supplément sur l'addition des clients qui chargent leur téléphone dans un bar? - © Tous droits réservés

La gérante d'un café situé dans une célèbre maison de Vienne en Autriche a décidé de faire payer l'électricité aux clients énergivores. Un euro de plus sur l'addition des clients qui chargent leurs appareils électroniques et profitent de ses largesses! 

Lassée des clients qui chargent leurs téléphones et ordinateurs pendant des heures dans son café, Galina Pokorny, la propriétaire du Terrassencafe de la fameuse Hundertwasserhaus, a finalement choisi de faire payer un euro à ceux qui profitent de son électricité. Selon elle, les touristes se rendent dans son établissement pensant que tout est accessible et gratuit. Mais la consommation d'un café pour une heure d'électricité, est-ce réellement rentable? C'est suite à cette réflexion qu'elle a décidé de facturer les excès d'utilisation de l'électricité. Une recharge pendant un café d'un quart d'heure reste gratuite, mais plus une heure. Dans ce petit café viennois, ce forfait s'applique aux téléphones, laptops et tablettes, et est multiplié par le nombre d'appareils en charge.

Au Royaume-Uni, les exploitants énervés par les clients qui consomment plus d'électricité que de boissons, ont décidé de cacher les prises de leur café. Et en Belgique? L'équipe du 5@7 a analysé la situation avec le président de la Fédération HoReCa Wallonie, Thierry Neyens. Une interview à réécouter dans l'audio ci-dessous.