5 @ 7

Du lundi au vendredi de 17:00 à 19:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Admis au bureau, les chiens augmentent le bien-être au travail

Admis au bureau, les chiens augmentent le bien-être au travail
Admis au bureau, les chiens augmentent le bien-être au travail - © Tous droits réservés

Une nouvelle tendance émerge au sein des entreprises. Désormais, elles autorisent leurs employés à emmener leur chien sur leur lieu de travail. Dans les bureaux de Mars, à Woluwé-Saint-Étienne, les chiens déambulent entre les postes de travail. 

Depuis plus de dix ans, les employés de Mars se réjouissent des bienfaits de la présence de leur compagnon à quatre pattes au bureau. Et il ne s'agit pas de la seule entreprise belge à permettre à leurs employés d'emmener leur chien avec eux sur leur lieu de travail puisque dans les bureaux de Nestlé à Anderlecht, les chiens déambulent également entre les bureaux.

Katy Heungens, porte-parole MARS Belgium et “Pet Lover”, accompagnée de son bichon en salle de réunion pour répondre à nos questions, affirme que les bienfaits de la présence des chiens au travail sont bel et bien réels. "L'objectif de l'entreprise à travers cette initiative n'est pas tourné vers la productivité des employés mais s'est inspiré des bienfaits apportés par les échanges homme-animal", insiste-t-elle. Toutefois, à en croire plusieurs spécialistes, emmener Médor au bureau augmenterait la productivité des travailleurs. "Avoir un chien au travail réduit l’anxiété et le stress. Et puis, c'est également bon pour le moral. La présence de nos compagnons améliore en effet nos capacités sociales et renforce donc les liens entre collègues", ajoute Katy Heungens. Les chiens sont d'ailleurs régulièrement conviés aux réunions au sein de Mars Belgium.

Amener Médor au travail serait également bénéfique pour la ligne. "En effet, leur présence nous incite à nous lever et à dégourdir nos jambes au moins deux fois par jour", sourit la "Pet Lover". 

Outil de socialisation, arme antistress, la présence d’animaux à quatre pattes comporte de nombreux avantages mais également de quelques règles. "Ils doivent être sociables et bien éduqués. Et ce, même si nous sommes bien équipés pour nettoyer d'éventuels accidents. Aucun véritable problème n'est à déclarer. Et la laisse n'est jamais loin pour rappeler nos petits compagnons afin que les collègues qui n’aiment pas les chiens ne soient pas dérangés lors de leurs déplacements", conclut Katy Heungens, porte-parole MARS Belgium.