Emission: Mise au point : RTBF Vidéo

Info

Mise au point

Dimanche 14 septembre 2014 87min 36s
  • Vue 1086 fois

#Hashtag twitter

#mapRTBF

Infos complémentaires

Catégorie:

Info

Programme:

Mise au point

Description

11h25 : Revu et corrigé
Charline Vanhoenacker, Alex Vizorek et Pierre Kroll passeront l'actu en revue pour la traduire, la décortiquer et la critiquer sans oublier d'en sourire. Ils seront en plateau avec Alain Gerlache (RTBF) et Francis Van de Woestyne (La Libre).
11h55 : Baudouin Remy propose deux débats :
1. « Survol de Bruxelles : une solution kamikaze ? »
Dans le dossier du survol de Bruxelles, la décision de justice imposée au gouvernement a finalement abouti à supprimer le large virage à gauche survolant les communes densément peuplées et à alléger le trafic empruntant la route dite du canal. Le moratoire revient donc à la situation antérieure : le principe de la dispersion des vols s'envole. Mais d'autres riverains cette fois sont mécontents, à l'est de Bruxelles, qui rappellent que des jugements ont eu lieu pour envoyer les avions ailleurs. La solution répond-elle à la décision de justice ? Le moratoire est-il transitoire ? A-t-on accepté plus d'atterrissages au-dessus de Bruxelles en échange de moins de décollages ? Depuis plus de 10 ans, il y a de l'électricité dans l'air à cause des avions et le dossier n'a pas fini ni de décoller ni d'atterrir sur la table du gouvernement.

Baudouin Remy animera le débat entre :
¿ Catherine Fonck ( CDh - secrétaire d'Etat à la mobilité)
¿ Vincent de Wolf MR - Bourgmestre d'Etterbeek - commune nouvellement survolée
¿ Peggy Cortoy - présidente de l'asbl UBCNA - association de riverains
¿ Antoine Wilhelmi - porte-parole « Pas question »


2. Black-out et nucléaire: and so Watt ?
Pour éviter le black-out, le gestionnaire de réseau Elia a prévu de couper le courant selon un plan de délestage. Plan déjà controversé. Un professeur de l'ULG dénonce un déséquilibre Nord-Sud. La répartition prévue des coupures de courant est-elle correcte et conforme avec l'arrêté ministériel ? Certains s'inquiètent aussi du fait que la Flandre serait moins touchée que la Wallonie par le délestage. Alors, y-a-t-il du communautaire dans l'air ? Pourquoi ne découvre-t-on les effets du plan de délestage (voté en 2005) qu'en 2014 ? Pourquoi y a-t-il eu si peu de concertation ?
Et la sécurité d'approvisionnement dans tout ça ? La coalition qui négocie un accord de majorité fédérale a décidé de prolonger la durée de vie des réacteurs de Doel 1 et Doel 2 jusqu'en 2025. Or les mêmes partis, sauf la NVA, avaient décidé de fermer Doel 1 et Doel 2 en 2015, comme prévu. Pourquoi un pas en avant et deux pas en arrière ? Est-ce cohérent ? Prudent ? Et surtout utile ? Est-ce rentable pour Electrabel ?

Pour en parler, Baudouin Remy et Lucie Dendhoven, spécialiste « énergie » du JT, recevront :
¿ Damien Ernst professeur à l'ULG
¿ Catherine Fonck CDh- secrétaire d'Etat à l'énergie
¿ Jean-Marc Nollet - Chef de groupe Ecolo à la Chambre
¿ David Clarinval MR- Député et spécialiste des questions énergétiques au MR
¿ Paul Furlan PS - Ministre Wallon de l'Energie
¿ Elia, et Electrabel seront aussi représentés