Regarder Netflix est mauvais pour l'environnement

Regarder Netflix est loin d'être écologique
Regarder Netflix est loin d'être écologique - © Tous droits réservés

Un rapport de Greenpeace met en avant la quantité d'énergie utilisées par les serveurs de Netflix et consorts, un résultat plutôt alarmant.

On pourrait croire qu'avec la disparition des supports physiques, les besoins énergétiques liés aux contenus suivent le même chemin. Et pourtant. Selon une étude de Greenpeace, regarder un film sur Netflix ou Amazon Prime demande presque autant d'énergie que de produire un DVD.

Les data-center en question utilisent des énergies fossiles pour fonctionner. Concrètement, ce sont d'énormes bâtiments où sont placés des serveurs (des ordinateurs reliés en réseau), qui stockent toutes les données que l'on trouve sur Internet. Netflix utilise ses propres data-center, comme Google, Amazon, Apple... bref, toutes les entreprises qui utilisent le web ont, ou louent, des data-center. Et ceux de Netflix sont particulièrement peu respectueux de l'environnement. À l'inverse, YouTube utilise presque à moitié de l'énergie renouvelable, tandis qu'Apple n'utilise que l'énergie verte pour ses centres de données.

Netflix, qui est très gourmand en ressources, n'utilise que 17% d'énergies renouvelables, un taux très faible, surtout que les autres grandes entreprises ont initié une transition vers les énergies durables et vertes.

Le principal intéressé n'a toujours pas répondu au rapport de Greenpeace, au même titre qu'Amazon qui est dans le même cas pour son service de streaming vidéo.