La vitamine D, une clé pour augmenter sa force musculaire

La vitamine D, une clé pour augmenter sa force musculaire
La vitamine D, une clé pour augmenter sa force musculaire - © Tous droits réservés

Dans une étude publiée dans la revue Plos One, des chercheurs de l'université de Birmingham préconisent un apport en vitamine D pour renforcer la masse musculaire.

Des études précédentes ont montré l'importance de la vitamine D, impliquée dans la prévention des maladies cardiovasculaires, le déclin cognitif, les maladies auto-immunes, le cancer. On connait également son action sur la santé osseuse, permettant de prévenir l'ostéoporose. Cette nouvelle étude publiée dans Plos One montre que le muscle bénéficie également de la vitamine D, en augmentant sa masse. 

Des chercheurs de l'université de Birmingham ont utilisé une technique d'avant-garde qui a permis aux formes actives et inactives de vitamine D d'être évaluées et d'observer leur impact sur les différentes fonctions du muscle.

116 volontaires en bonne santé, âgés de 20 à 74 ans, ont été suivi avec des niveaux à la fois actifs et inactifs de vitamine D, tout en mesurant leur masse maigre et leur masse grasse, ce qui permet d'avoir une analyse du volume musculaire.

Les femmes ayant une composition corporelle saine et équilibrée et moins de graisse corporelle, ont été moins susceptibles d'avoir des taux élevés de vitamine D inactive, marqueur d'une carence en Vitamine D.

Pas de lien établi chez les hommes

Le même constat a été observé chez les femmes avec une masse grasse accrue, suggérant une relation entre la vitamine D et la composition du corps.

Cependant, la forme active de vitamine D n'a pas été associée à la graisse corporelle, mais à la masse maigre.

"La relation est bien plus complexe que nous l'imaginions. La graisse de corps augmente les niveaux de vitamine D inactive, mais la masse maigre est la clé en matière de vitamine D", explique le Dr Zaki Hassan-Smith, chercheur à l'Université de Birmingham.

Sans pouvoir l'expliquer, cette corrélation entre vitamine D et renforcement de la masse musculaire n'a pas été notée chez les sujets masculins.

Les chercheurs envisagent d'autres recherches pour comprendre cette différence biologique entre hommes et femmes.

Pour conclure, ils avancent l'hypothèse sérieuse selon laquelle on pourrait améliorer la force de ses muscles en se supplémentant en Vitamine D. 

Produite par l'exposition au soleil, la vitamine D aide à fixer le calcium. Dans l'alimentation, on peut la trouver dans les poissons gras (saumon, truite, thon, sardines, maquereaux), le foie de veau, les boissons aux soja, et le jaune d'oeuf.

Les supplémentations en vitamine D sont le plus fréquemment données par les médecins sous forme d'ampoules dont la prise est à renouveler au bout de 6 mois. Le taux souhaitable se situe entre 40 à 45 ng/ml (100 à 112,5 nmol/l). Pour être plus efficace, l'apport en vitamine D doit être continu. 8 personnes sur 10 sont carencées en France. C'est pourquoi des gouttes de vitamine D3, produit naturel issue de la lanoline, une substance présente sur la laine de mouton, peuvent être prises tous les jours, notamment en hiver.