Ferrari touché mais pas coulé

Ferrari touché mais pas coulé
Ferrari touché mais pas coulé - © ToileF1
Rédaction RTBF

Les qualifications de Fernando Alonso peuvent paraître désastreuses si l'on s'en tient à la sortie de piste dont fut victime le Double Champion du Monde espagnol en Q2, provoquant l'irruption du drapeau rouge

Mais on se veut rassurants du côté de la Scuderia, garantissant que le passage en Q3 n'aurait été qu'une formalité…dont Massa a également été cependant incapable de s'acquitter ! “Malheureusement, Felipe n'a cessé d'être en proie à des difficultés avec l'équilibre de sa voiture depuis le début de la journée. Nous allons devoir mener un travail important pour le sortir de cette situation autant que possible pour la course de demain”, explique Pat Fry, Directeur Technique des Rouges.

Alonso a longtemps conservé le dixième temps en dépit de sa virée dans les graviers, avant de rétrograder dans la hiérarchie et de se voir fermer les portes de la Q3. Voir plus haut était cependant optimiste, comme l'explique l'espagnol, que l'on vit lutter âprement contre un important survirage. “J'ai signé mon meilleur temps avec des pneus tendres usés, peut-être que j'aurais pu accéder à la Q3 avec des gommes neuves, mais je n'aurais en tout cas pas été en mesure de me battre pour les premières lignes. Nous manquions clairement de performance aujourd'hui, en particulier au niveau de l'appui aérodynamique”.

Le roi de l'attaque va devoir piloter contre nature demain. “Demain, nous mènerons une course défensive et nous ferons tout ce que nous pouvons pour décrocher un bon résultat, en tentant de tirer profit des quatre trains de pneus neufs. Espérons que nous pourrons prendre un bon départ afin de rattraper ceux qui sont quelques lignes devant nous sur la grille et nous battre avec eux vers la fin de la course”.

ToileF1.com

Publicité

Formule 1




+ de vidéos