Aller directement au contenu principal

Toro Rosso veut ôter son bonnet d'âne

MOTEURS | mardi 1 février 2011 à 16h09

  • La petite écurie italienne Toro Rosso a présenté mardi à Valence (Espagne) la STR6, grâce à laquelle elle se montre ambitieuse et décidée à abandonner son siège de dernière équipe historique, juste devant les structures ayant découvert la Formule 1 en 2010.
    "Nous devons réaliser une année décente. L'an passé, nous étions bons neuvièmes. Cette année, nous devons faire mieux et terminer huitièmes", a indiqué Giorgio Ascanelli, le directeur technique.

    "C'est la sixième saison de Toro Rosso en F1. Nous avons dû tout rebâtir de zéro" après le changement de réglementation en 2010, qui obligea chaque équipe à construire intégralement sa voiture, quand Red Bull, l'écurie-mère de Toro Rosso, lui fournissait auparavant des pièces, a rappelé Franz Tost.

    "Nous sommes confiants. Nous pouvons connaître une saison 2011 fructueuse. Nous construisons encore notre infrastructure", a remarqué le directeur de l'écurie.

    "Toute l'équipe a plus d'expérience. L'an passé a été difficile parce qu'il a fallu tout mettre en oeuvre (...) pour que le personnel soit engagé, pour commencer à utiliser la soufflerie, acheter des machines pour produire plein de pièces", a raconté Sébastien Buemi.

    "Là, on a quand même beaucoup plus d'expérience, de temps, pour que la saison soit plus positive", a poursuivi le Suisse qui, comme la saison dernière, roulera aux côtés de l'Espagnol Jaime Alguersuari, un pilote qui s'est "énormément amélioré" en 2010, a-t-il reconnu.

    "Mais il y a eu beaucoup de choses qui ne sont pas allées dans mon sens. Il y a eu des petits problèmes dont je ne veux pas parler", a fait remarquer Buemi.

    "La première saison, j'ai marqué 6 points, la deuxième 8. Là, je veux faire un gros pas en avant. Le but est de mettre le plus régulièrement possible des points", a-t-il dit.

    En 2010, Buemi, 16e du classement pilote avec 8 points, et Alguersuari, 19e avec 5, avaient permis à Toro Rosso de terminer 9e du classement constructeurs, avec 13 points, soit près de 40 fois moins que le champion Red Bull (498).

    Seules les trois nouvelles écuries Lotus, Virgin et Hipania, dont c'était la première saison, avaient fait pire, ne marquant aucun point.
    Voir

    Faire un commentaire

    • Merci de respecter la charte des commentaires,
      sans quoi, nous nous réservons le droit de supprimer votre réaction.
    • Les commentaires sont fermés après quatre jours.
  • Les deux pilotes Toro Rosso lors des essais du 1er février
    « previous

    Les deux pilotes Toro Rosso lors des essais du 1er février

    EPA
    next
    • Les deux pilotes Toro Rosso lors des essais du 1er février

      Les deux pilotes Toro Rosso lors des essais du 1er février