Aller directement au contenu principal

Fenerbahçe bat Benfica 1-0

FOOTBALL | jeudi 25 avril 2013 à 16h04

  • Fenerbahçe a pris une courte option sur la première finale européenne de son histoire en s'imposant 1 à 0 face à un Benfica Lisbonne largement dominé, jeudi en demi-finale aller de l'Europa League.

    Sauvés à trois reprises par leurs poteaux, les Portugais n'ont cédé que sur une tête d'Egemen Korkmaz (71), préservant ainsi l'essentiel de leurs chances pour le match retour à Lisbonne (le 2 mai).

    Donnés favoris, les Portugais ont allumé les premières mèches dans un stade chauffé à blanc. D'abord par Salvio qui, bien servi dans la surface, butait sur Demirel (5), puis par Aimar, dont le tir s'envolait dans les tribunes (13).

    Mais Fenerbahçe a rapidement pris le dessus après le premier quart d'heure et s'est offert une première occasion nette grâce à un centre au cordeau de Webo, que Sow expédiait à côté (17).

    Dans la foulée, Kuyt servait idéalement Sow, seul au point de penalty, dont la tête heurtait la barre transversale d'Artur (18). Pressé de toutes parts, Benfica ne parvenait à inquiéter Fenerbahçe qu'à l'occasion de rares percées.

    A l'approche de la mi-temps, les Turcs appuyaient encore sur l'accélérateur et pensaient voir leurs efforts récompensés dans le temps additionnel lorsque Gökhan était fauché dans la surface. Mais le penalty tiré par Cristian s'écrasait sur le montant droit du but portugais (45+1), renvoyant les deux équipes aux vestiaires sur un score nul.

    Pas découragés, Fenerbahçe prenait le Benfica à la gorge dès la reprise. Sur une tentative lointaine de Meireles, Artur dégageait difficilement le ballon (48). Puis sur un corner, Kuyt manquait d'ouvrir le score sur une reprise d'un centre en retrait qui frappait une nouvelle fois le poteau (49).

    Sur une de ses rares incursions dans le camp turc, Benfica échouait de peu d'une frappe enroulée de Gaitan qui effleurait le poteau (55).

    Et c'est à la suite d'un ballon cafouillé dans la surface que Korkmaz récompensait enfin son équipe en trompant Artur d'une tête qui franchissait de peu la ligne (71). Après une brève hésitation, l'arbitre serbe Milorad Mazic accordait le but et libérait le public.

    Contraints d'attaquer, les Portugais se lançaient à l'assaut du but turc, en vain. Les Turcs ont conservé leur avantage pour le match retour, qu'ils disputeront sans le Camerounais Webo, suspendu après un second carton jaune.

    Voir
  • Egemen Korkmaz
    Image précédente

    Egemen Korkmaz

    AFP
    Image suivante
    • Egemen Korkmaz

      Egemen Korkmaz

Résultats

Europa League

Phase de groupes