Nice piétine face à Gillet, Bordeaux cartonne pour les adieux du président

Guillaume Gillet
Guillaume Gillet - © JEAN-SEBASTIEN EVRARD - AFP

Nice n'a pas pu faire mieux que 1-1 à Nantes, offrant à Monaco et au Paris SG l'occasion de s'échapper en tête du Championnat de France dimanche en clôture de la 30e journée, tandis Bordeaux a offert un beau cadeau d'adieux à son président, samedi.

Nice perd du terrain

Le sprint final avance et Nice (3e, 64 points) ne cesse de laisser filer des points. Déjà tenus en échec par Caen à domicile la semaine dernière (2-2), les Aiglons, privés de joueurs majeurs comme Alassane Plea et Wylan Cyprien tous deux blessés, n'ont pu prendre qu'un point face à une équipe de Nantes qui aurait mérité mieux.

Si l'entraîneur niçois Lucien Favre a admis que cela est "un bon point" de pris au vu de la physionomie de la rencontre, son équipe risque d'être distancée dans la course au titre en cas de succès du leader Monaco (1er, 68 pts) à Caen, et du PSG (2e, 65 pts) face à Lyon (4e, 50 pts), dimanche.

En cas d'exploit de l'OL au Parc des Princes, ce serait même sa 3e place qui risquerait d'être menacée à huit journées de la fin du Championnat puisque son poursuivant rhodanien compte encore un match en retard face à Metz, le mercredi 5 avril.

Nantes (11e, 38 pts), complètement transfiguré depuis l'arrivée de Sergio Conceiçao sur le banc, fait de son côté un petit pas de plus vers le maintien, et peut même croire aux places d'honneur.

Bordeaux candidat au Top 5

Les Bordelais ont pris leur revanche ! Après la claque 4-0 reçue à l'aller contre Montpellier, Bordeaux a répliqué avec une victoire 5-1 sur son terrain grâce notamment à un doublé de Diego Rolan.

Les Girondins ont bien profité du nul de Marseille la veille contre Lille (0-0) pour revenir à hauteur au classement. Avec 46 points, les hommes de Jocelyn Gourvennec sont toujours en course pour accrocher une place dans Top 5.

De quoi réussir l'hommage à Jean-Louis Triaud, qui vient de quitter son poste de président du club bordelais. Emu aux larmes, Triaud s'est même permis d'allumer un fumigène avec le kop du Matmut Atlantique à la fin du match en guise d'adieux.

Saint-Etienne (7e, 41 pts), en déplacement dimanche à Dijon, ne doit pas se manquer pour ne pas se retrouver distancé dans la course aux places européennes.

Angers (9e, 39 pts) a fait de son côté son entrée dans le Top 10 en s'imposant face à un concurrent direct, Guingamp, (3-0) grâce à un but et une passe décisive de Thomas Mangani et surtout un exploit individuel de Famara Diedhiou en fin de match. Toulouse (12e, 37 pts) et Rennes (8e, 39 pts) n'ont pas réussi à se départager (0-0).

Journée noire

Nancy (18e, 29 pts), qui menait 2-0 à la pause, a été battu 3-2 dans le temps additionnel par Lorient, un concurrent direct pour le maintien. Une journée décidément noire pour le président du club local Jacques Rousselot, présent dans les tribunes et qui avait perdu un peu plus tôt l'élection à la présidence de la Fédération française face à Noël Le Graët.

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir

Ligue 1 : les plus récentes