René Girard : "Il n'y a pas de raisons qu'Origi parte à mi-championnat"

René Girard, entraîneur de Lille
3 images
René Girard, entraîneur de Lille - © RTBF.be

Dans un entretien exclusif accordé à la RTBF, René Girard, l'entraîneur de Lille, évoque les qualités et les défauts de Divock Origi. Le coach français compare également son attaquant aux deux autres avants belges que sont Christian Benteke et Romelu Lukaku. Enfin, il souligne qu'il n'est pas question que Divock Origi rejoigne Liverpool dès le mois de janvier.

"Divock, c'est d'abord une vitesse exceptionnelle, un joueur de rupture comme il y en a peu. C'est un garçon adroit avec le ballon. Il a amélioré son jeu dos au but. Pour son gabarit, son jeu de tête doit être un atout supplémentaire par rapport à son jeu de corps et de pieds", souligne René Girard au micro de Pierre Deprez (RTBF).

Et de préciser dans cet entretien exclusif : "Actuellement, au niveau du jeu de tête, il doit être à 30 ou 40% de ses possibilités. Je reste persuadé que le jeu de tête est plus un état d'esprit que véritablement quelque chose de technique. On va chercher le ballon de la tête si on en a envie et on en fait une arme si on le désire aussi. Il y a des joueurs qui ne sont pas très grands et qui sont très bons de la tête. Je crois que c'est un garçon qui a encore du chemin à faire. Aujourd'hui, il est dans un club où il peut grandir en jouant. C'est un garçon qui a de la "graine" de grand joueur. Il a tous les atouts pour lui".

Un profil différent de ceux de Benteke et Lukaku

En équipe nationale, Divock Origi est en concurrence avec deux avants qui évoluent en Angleterre, Christian Benteke (Aston Villa) et Romelu Lukaku (Everton).

"Ce sont des profils différents. De Benteke, je peux facilement vous en parler car j'étais venu le voir à l'époque où il jouait à Courtrai car avec Montpellier, on espérait pouvoir l'attirer. C'est un joueur puissant et technique que je n'avais pas vu aussi mobile qu'il ne l'est aujourd'hui. C'est un garçon qui a progressé dans le championnat anglais. Avant sa blessure, il était au top. Il a un peu plus d'expérience que Divock. La maturité se ressent un petit peu sur les prestations", souligne le coach français de Lille.

Et de poursuivre : "Romelu Lukaku est, lui, un joueur puissant, solide sur ses "cannes" et qui va vite aussi. Il est plus puissant que Divock qui est, lui, plus "facile" dans la course et plus technique. Même s'il est efficace, Divock Origi peut l'être plus dans les situations qu'il se crée. Il peut s'améliorer à ce niveau. Il peut être un peu plus "tueur" comme on a l'habitude de dire dans notre jargon. C'est vrai qu'on a joué Lukaku il n'y pas très longtemps (en Europa League, ndlr), c'est un monstre, c'est du solide, du costaud et il joue des deux pieds".

Toutefois, René Girard tient à noter que "Divock n'a rien à leur envier, vu sa jeunesse et son envie de réussir. Il va continuer à progresser cette année et je pense que l'année prochaine, il va pouvoir montrer que c'est un tout grand en Europe".

Pas de départ en janvier à Liverpool

Divock Origi appartient aujourd'hui à Liverpool mais est prêté cette saison à Lille. Dans divers médias britanniques, il fut toutefois question qu'il rejoigne déjà les Reds en janvier prochain étant donné que l'Italien Mario Balotelli ne parvient pas à s'imposer à Anfield Road. René Girard dément cette information.

"Ce n'est qu'une rumeur. Il n'y a pas eu de sollicitations à ma connaissance. Il était convenu que Divock passe l'année avec nous. Il n'y a pas de raisons qu'il parte à mi-championnat. Ils sont en panne d'attaquant à Liverpool ? Nous aussi. On a énormément besoin de lui", confie-t-il avec le sourire.

Et en ce qui concerne la rumeur selon laquelle Mario Balotelli pourrait croiser le chemin d'Origi et rejoindre Lille en janvier, René Girard répond très calmement : "La question ne s'est jamais posée".

G.Bayet avec P.Deprez


Les Diables en vidéos