Aller directement au contenu principal

Duchâtelet : "Avec un peu de chance on serait 2e ou 3e"

FOOTBALL | Mis à jour le lundi 23 avril 2012 à 22h12

  • Roland Duchâtelet était l'invité de la Tribune et de la Troisième mi-temps, ce lundi. Hormis le prix de rachat du club, le Président du Standard n'a éludé aucune question. Il a tenu à rassurer les supporters quant aux ambitions de la formation liégeoise.

    Les résultats : "Ce n'est pas la joie, mais je voudrais quand même signaler qu'on a vu une bonne première mi-temps à Genk. Dans les situations compliquées, il faut essayer de retenir le positif."

    La fin de saison : "Notre objectif en début de saison était d'accéder aux PO1 et puis on espérait obtenir un ticket européen. Ça va être difficile puisque nous n'avons plus d'attaquants. Cyriac et Tchité sont blessés et Batshuayi devrait être lourdement sanctionné pour sa semelle sur Simaeys. José Riga va devoir être inventif. Mais ce n'est pas le genre de gars à baisser les bras, il va trouver des solutions. Lesquelles je ne sais pas, mais il va en trouver. Il sera d'ailleurs certainement encore l'entraîneur du Standard la saison prochaine."

    Michy Batshuayi : "Son geste est inadmissible et il va être sanctionné financièrement. Il doit comprendre que ça ne se fait pas. Dans son cas, il s'agira de 5000€".

    Duchâtelet radin? : "On dépense autant que les autres clubs. Les chiffres sont visibles dans les bilans financiers que tout le monde peut consulter. La masse salariale a d'ailleurs augmenté. Le niveau des joueurs n'est pas en cause. Il ne faut pas oublier que c'est une équipe recomposée, elle a besoin de temps pour se mettre en place. Est-ce qu'il y a eu assez d'investissements en bons joueurs? Oui. La balance des transferts est bénéficiaire (quelques centaines de milliers d'euros). Dans le cadre d'un transfert, il faut mettre l'argent qu'il faut et surtout faire les bons choix. Et pour moi le choix est plus important que le prix".

    Les ambitions du Standard : "Le Standard doit toujours avoir l'ambition de jouer le top et de temps en temps le titre. L'an prochain on visera les play-offs 1 et on voudra être européen à coup sûr. On a investi pour essayer de combler l'écart avec Anderlecht et Bruges. On n'a pas eu de chance non plus. Avec un peu de chance on serait peut-être deuxième ou troisième".

    Les départs de Benteke, Leye et Nong : "On a fait le choix avec le staff de les laisser partir. On s'est peut-être gouré. Mais c'est comme ça".

    Duchâtelet et l'arbitrage : "On critique nos résultats mais ils sont également liés à des éléments aléatoires. En tant que dirigeant je peux prendre des mesures concernant mon entraîneur ou mes joueurs mais je dois aussi tenir compte des erreurs d'arbitrage."

    Mercato d'été : "La venue de Reza semble en bonne voie? On l'espère. On veut encore se renforcer pour construire une équipe excessivement compétitive la saison prochaine. Quand est-ce que le Standard jouera le titre? Le plus tôt possible."

    La Beneliga : "Actuellement il y a 5 top leagues en Europe (Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne et France). La Russie se développe aussi très bien. La Turquie devrait émerger dans les années à venir. La Beneliga est la seule solution si on ne veut pas que la Belgique tombe au fin fond des oubliettes du football. Si on continue comme ça, notre championnat va devenir une compétition marginale comme en Macédoine et ou en Bulgarie."

    Saint-Trond : "La descente du STVV est une très mauvaise nouvelle pour moi parce que c'est un club auquel j'étais et suis toujours fortement attaché. J'ai investi pendant 7 ans dans ce club. En tant que Président quand on change de club on n'oublie pas tout de suite le précédent." Passé sur le grill par Benjamin, il a d'ailleurs reconnu qu'il avait une petite part de responsabilité dans la culbute de Saint-Trond. "En début de saison, ils ont eu des problèmes de gardiens. On a échangé Van Crombrugge et Henkinet qui était blessé. Je n'aurai pas dû parce que Laurent aurait pu aider le STVV", a-t-il confié très ému.

    Pourquoi le foot? : "Je suis arrivé dans le foot quasiment accidentellement en tant que sponsor à Saint-Trond. Parce que pour lancer une nouvelle marque par exemple, c'est terriblement efficace et bon marché. Après un certain temps j'ai repris le club. Et puis je me suis pris au jeu. Le football est fascinant, c'est une passion aussi au niveau du management. Le foot est extraordinaire parce qu'il rassemble des gens de tous les horizons. Il permet aussi d'ouvrir certains contacts pour le business."

    M. Weynants

     

    Voir

    Derniers commentaires

  • « previous

    Le ''que oui, que non'' avec Roland Duchâtelet

    next
    • Cliquez pour visionner

      Le ''que oui, que non'' avec Roland Duchâtelet

    • Cliquez pour visionner

      R. Duchâtelet revient sur son arrivée dans le foot

    • Cliquez pour visionner

      R. Duchâtelet ému quand il parle de Saint-Trond

  • Roland Duchâtelet sur la plateau de la Tribune
    « previous

    Roland Duchâtelet sur la plateau de la Tribune

    RTBF
    next
    • Roland Duchâtelet sur la plateau de la Tribune

      Roland Duchâtelet sur la plateau de la Tribune

  • La Troisieme Mi-Temps (23/4/2012)
    • La Troisieme Mi-Temps (23/4/2012)

LIVECENTER

  • Standard - Lokeren

    jeudi 17 avril 2014 - 20h00

    DIRECT
  • Studio Foot (Standard-Lokeren)

    jeudi 17 avril 2014 - 23h30

    Prévenez-moi
    02:26:45
  • Studio Foot

    jeudi 17 avril 2014 - 23h45

    Prévenez-moi
    02:41:45
  • Charleroi - Cercle

    samedi 19 avril 2014 - 20h00

    Prévenez-moi
    1 j. 22:56:45
Voir les prochains directs

Résultats

Jupiler Pro League

Playoff 1 - Journée 4

Vidéos

Classement

Jupiler Pro League

Journée 4