Aller directement au contenu principal

L'Alpe d'Huez en vedette du Tour 2013

CYCLISME | Mis à jour le mercredi 24 octobre 2012 à 12h43

  • ASO, la société organisatrice du Tour de France, vient de dévoiler le parcours de la 100ème édition de la Grande Boucle. Départ depuis la Corse, le Ventoux, l'Alpe d'Huez par deux fois et une arrivée à Paris en soirée, voilà les points d'orgue du Tour 2013.

    Le parcours de cette 100ème édition sera 100% français. Le grand départ sera inédit et donné depuis la Corse. 3360km au menu avec 21 étapes, 2 chronos individuels assez courts plus un chrono par équipes. Il y aura 4 arrivées au sommet, soit une de plus qu'en 2012.

    Dans les grandes lignes, les coureurs visiteront le Mont-Saint-Michel, le Ventoux et l'Alpe d'Huez (qu'ils franchiront deux fois lors de la même étape). L'arrivée à Paris sera particulière puisque le peloton est attendu sur les Champs en soirée.

    Un Tour "esthétique" a confié Christian Prudhomme, directeur de la Grande Boucle, devant un parterre de coureurs, parmi lesquels les quatre derniers vainqueurs, Alberto Contador, Andy Schleck, Cadel Evans et Bradley Wiggins, ainsi que Philippe Gilbert.

    Pour ce qui est du parcours, un contre-la-montre par équipes (Nice) et deux individuels (Mont-Saint-Michel, Chorges) figureront au programme du Tour "du premier pays touristique au monde", selon la formule de Christian Prudhomme.   

    "Dès la première minute de retransmission, le téléspectateur comprendra vite pourquoi on part de Corse, ça va être extraordinairement beau, la montagne dans la mer", s'est félicité le directeur du Tour en relevant que pour la première fois depuis dix ans, la course restera intégralement en France.   

    Après les trois premières journées en Corse, la course visitera l'arc méditerranéen (Marseille, Montpellier) avant de rejoindre Albi pour attaquer deux journées dans les Pyrénées, à Ax-3 Domaines puis à Bagnères-de-Bigorre. La deuxième semaine, après un transfert en Bretagne, restera davantage en plaine (Saint-Malo, Tours, Saint-Amand-Montrond, Lyon). Mais elle se conclura par l'ascension du Mont Ventoux par son versant sud, un mythe de la Grande Boucle.   
    Dans la troisième et dernière semaine, le Tour remontera les Alpes dans le sens sud-nord. Un "chrono" très difficile en surplomb du lac de Serre-Ponçon, une double montée inédite de l'Alpe d'Huez puis deux arrivées en Haute-Savoie (Le Grand-Bornand, Annecy-Semnoz) seront à l'avantage des grimpeurs.   

    Au total, vingt-huit cols seront escaladés, soit un nombre légèrement supérieur aux années récentes (25 en 2012). En revanche, la part des contre-la-montre individuels a été minorée par rapport à l'édition de juillet dernier (65 km contre 101,4 km).   

    Pour le prestige, l'ultime journée commencera dans le parc du château de Versailles pour se terminer sur la plus célèbre avenue du monde. En soirée, juste avant le coucher du soleil, pour illuminer une course abîmée par le scandale provoqué par Armstrong.

    Le Tour soutien les règles du MPCC contre le dopage

    La direction du Tour de France a également pris position en faveur des règles "draconiennes" du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC), qui se veut à la pointe de l'antidopage. Deux jours après les sanctions de l'Union cycliste internationale (UCI) contre l'Américain Lance Armstrong, désormais ex-septuple vainqueur de l'épreuve, Christian Prudhomme a invité les managers d'équipes à rejoindre le MPCC, une association qui compte pour l'instant 11 membres. Le directeur du Tour a pointé la responsabilité des managers d'équipes au sujet de l'antidopage.      

    "Le monde du vélo travaille depuis plusieurs années à un vrai changement culturel, mais ça ne va pas encore assez loin", a estimé Christian Prudhomme. "Les managers sont un rouage essentiel, ils doivent être des garde-fous au sens propre du terme. Ce que font les managers du Mouvement pour un cyclisme crédible nous va tout à fait. Les règles qu'ils s'imposent sont plus dures que les règles de l'UCI mais aussi de l'Agence mondiale antidopage", a-t-il relevé, en se félicitant que quatre nouvelles équipes aient rejoint mardi le MPCC: "C'est clairement l'avenir".   

    Les étapes:   

    29 juin: 1re étape Porto-Vecchio - Bastia, 212 km   

    30 juin: 2e étape Bastia - Ajaccio, 154 km
    * col de Vizzavona: 4,6 km à 6,5 % (1163 m d'altitude)

    1er juillet: 3e étape Ajaccio - Calvi, 145 km   

    2 juillet: 4e étape Nice - Nice, 25 km (contre-la-montre par équipes)   

    3 juillet: 5e étape Cagnes-sur-Mer - Marseille, 219 km   

    4 juillet: 6e étape Aix-en-Provence - Montpellier, 176 km   

    5 juillet: 7e étape Montpellier - Albi, 205 km   

    6 juillet: 8e étape Castres - Ax-3 Domaines, 194 km
    * port de Pailhères: 15,3 km à 8 % (2001 m)   
    * Ax-3 Domaines: 7,8 km à 8,2 % (1360 m)

    7 juillet: 9e étape Saint-Girons - Bagnères-de-Bigorre, 165 km   
    * col de Portet d'Aspet: 5,4 km à 7 % (1069 m)   
    * col de Menté: 7 km à 8,1 % (1349 m)   
    * col de Peyresourde: 13,1 km à 7,1 % (1569 m)   
    * col de Val Louron-Azet: 7,4 km à 8,3 % (1580 m)   
    * La Hourquette d'Ancizan: 9,9 km à 7,5 % (1564 m)

    8 juillet: repos à Saint-Nazaire   

    9 juillet: 10e étape Saint-Gildas-des-Bois - Saint-Malo, 193 km   

    10 juillet: 11e étape Avranches - Mont-Saint-Michel, 33 km (contre-la-montre individuel)   

    11 juillet: 12e étape Fougères - Tours, 218 km   

    12 juillet: 13e étape Tours - Saint-Amand-Montrond, 173 km   

    13 juillet: 14e étape Saint-Pourçain-sur-Sioule - Lyon, 191 km   

    14 juillet: 15e étape Givors - Mont Ventoux, 242 km
    * Mont Ventoux: 20,8 km à 7,5 % (1912 m)

    15 juillet: repos dans le Vaucluse   

    16 juillet: 16e étape Vaison-la-Romaine - Gap, 168 km   

    17 juillet: 17e étape Embrun - Chorges, 32 km (contre-la-montre individuel)   

    18 juillet: 18e étape Gap - Alpe d'Huez, 168 km
    * col de Manse: 6,6 km à 6,2 % (1268 m)   
    * col d'Ornon: 5,1 km à 6,7 % (1371 m)   
    * Alpe d'Huez (1): 12,3 km à 8,4 % (1755 m)   
    * col de Sarenne: 3 km à 7,8 % (1999 m)   
    * Alpe d'Huez (2): 13,8 km à 8,1 % (1850 m)

    19 juillet: 19e étape Bourg-d'Oisans - Le Grand-Bornand, 204 km
    * col du Glandon: 21,6 km à 5,1 % (1924 m)   
    * col de la Madeleine: 19,2 km à 7,9 % (2000 m)   
    * col de Tamié: 8,6 km à 6,2 % (907 m)   
    * col de l'Epine: 6,1 km à 7,6 % (947 m)   
    * col de la Croix Fry: 11,3 km à 7 % (1477 m)

    20 juillet: 20e étape Annecy - Annecy-Semnoz, 125 km   
    * Mont Revard: 15,9 km à 5,6 % (1463 m)   
    * Semnoz: 10,7 km à 8,5 % (1655 m)

    21 juillet: 21e étape Versailles - Paris Champs-Elysées, 118 km

    J.Helguers avec S.Georis, S.Grulois, L.Bruwier & AFP

    Voir

    Derniers commentaires

  • « previous

    La présentation du Tour 2013

    next
    • Cliquez pour visionner

      La présentation du Tour 2013

  • La carte du Tour 2013
    « previous

    La carte du Tour 2013

    ASO
    next
    • La carte du Tour 2013

      La carte du Tour 2013

    • Les coureurs dans l'Alpe d'Huez en 2011

      Les coureurs dans l'Alpe d'Huez en 2011

  • Prudhomme sur le Tour 2013
    • Prudhomme sur le Tour 2013
    • Pescheux sur le Tour 2013
    • Prudhomme sur le dopage
    • Pescheux sur le dopage Interview de Samuel Grulois