Tom Boonen, qui visera un 5ème Paris-Roubaix, a aussi d'autres objectifs

Tom Boonen
Tom Boonen - © DAVID STOCKMAN - BELGA

Tom Boonen débutera sa saison le 23 janvier à San Juan. "J'attends ça avec impatience", a-t-il confié lors de la présentation de l'équipe Quick.Step Floors, à Courtrai, ce mercredi. "J'ai effectué une excellente préparation et je suis prêt à vivre mes derniers mois au sein du peloton professionnel".

"Cela faisait un moment que je n'avais pas connu un hiver sans pépin physique", a déclaré Tom Boonen. "J'ai pu effectuer une préparation dans des conditions idéales. Lorsque j'avais chuté l'an dernier lors de mon premier entraînement au stage d'Abu Dhabi, ça avait clairement freiné ma préparation, j'étais l'ombre de moi-même. La différence entre ces deux périodes est énorme".

Comme prévu, Tom Boonen tirera sa révérence après la prochaine édition de Paris-Roubaix. "C'est un choix réfléchi et je n'ai pas l'intention de revenir sur cette décision. Je vais avoir 37 ans et c'est assez".

Boonen ne cache pas son envie de briguer un 5ème pavé sur les routes de Paris-Roubaix. "C'est bien entendu mon principal objectif", a-t-il ajouté. "Mais j'en ai d'autres. J'aimerais me mettre en évidence de San Juan jusqu'à Paris-Roubaix".

Le Tour des Flandres, qu'il a remporté à trois reprises, sera toutefois plus difficile à remporter selon lui. "C'est un parcours compliqué pour un homme de mon âge", dit-il sourire aux lèvres. "Cette épreuve convient mieux à un coureur explosif, quelqu'un qui sait facilement digérer les difficultés qui se succèdent. Roubaix me va mieux".

Pour ces derniers mois de compétition, Boonen ne veut pas rouler avec le frein à main. "Aucunement ! Il ne faut pas courir de cette manière de peur de tomber. Je sais qu'en cas de chute, je n'aurai pas de nouvelles chances, mais il ne faut pas penser à ça. Je serai toujours présent dans les sprints et j'espère déjà l'être à San Juan. Je suis très enthousiaste".

Son programme n'est toutefois pas encore clairement défini. "D'abord San Juan, ensuite c'était le Qatar mais ce n'est plus le cas depuis l'annulation de la course. Je m'entraînerai donc une semaine à la maison. Ensuite viendront le Tour d'Oman, le circuit Het Nieuwsblad, Kuurne-Bruxelles-Kuurne et Tirreno-Adriatico".

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir

Cyclisme