Philippe Gilbert absent du Tour 2012

Philippe Gilbert
Philippe Gilbert - © Belga
Rédaction RTBF

Le coureur wallon s'est confié à Rodrigo Beenkens. Philippe Gilbert ne devrait pas prendre part au Tour de France en 2012, un Tour dont le départ est donné à ... Liège. Il se dit "très déçu" du profil des étapes proposées.

"Je suis très déçu du parcours" a confié Philippe Gilbert à Rodrigo Beenkens. Il devrait terminer le prologue à 15 ou 20 secondes d'un coureur comme le Suisse Fabian Cancellara. L'étape suivante, dans son jardin, sera davantage taillée pour les sprinters que pour un coureur comme lui. L'absence de relief et de difficultés l'empêchera de se distinguer et de se montrer devant son public.

Dans ces conditions, il préfère renoncer. Comme le souligne Rodrigo Beenkens : "C'est un peu comme si le Tour démarrait d'Angleterre et qu'on ne proposait pas une étape pouvant se terminer par un sprint massif pour Mark Cavendish".

Bref, si les personnes chargées de déterminer le parcours ne changent rien, Philippe Gilbert sera le grand absent du Tour de France 2012. "Je ne comprends pas pourquoi on n'a pas pensé à cela. C'est surréaliste".

2012 sera une année importante pour Gilbert avec en septembre le championnat du monde taillé sur mesure pour lui à Valkenburg.  Il est évident que le vainqueur du dernier Liège-Bastogne-Liège ne va compromettre son objectif en participant à un Tour où il n'aura pas l'opportunité de s'illustrer et de briller sur ses terres, devant ses supporters.

En fin de contrat...

Contrairement à ce qui a été dit ou écrit, Philippe Gilbert sera bel et bien en fin de contrat à la fin de la saison. Le coureur le plus convoité du peloton bénéficierait de 8 offres concrètes dont 3 équipes belges.

Il apparaît clair que la préférence de Philippe Gilbert irait vers une formation belge.

Quels sont les possibilités ?
1. OMEGA. Rodrigo Beenkens estime que "cela paraît peu probable dans le contexte actuel"
2. LOTTO avec un 2ème partenaire. La situation semble floue à ce niveau-là
3. QUICK-STEP : "Le rôle que pourrait jouer Eddy Merckx pourrait être ici déterminant" révèle notre journaliste Rodrigo Beenkens.

G.Bayet